Océan indien

La Réunion : Manifestation devant les grilles de l’ARS

L’association COSALADI manifestait, hier matin, devant les grilles de l’ARS. Au cœur de cette mobilisation, le diabète. Environ trois cents personnes ont répondu à l’appel.

À la Réunion, le fléau du diabète touche 10% de la population. On estime à quatre vingt mille le nombre de diabétiques, à quatre mille six cents le nombre de nouveaux cas par an… Sans oublier les amputations (une tous les deux jours) et les morts (deux cent quarante par an). «Chaque semaine, cinq Réunionnais décèdent des suites du diabète», souligne d’ailleurs COSALADI. Autant de drames et de souffrances qui grandissent dans l’indifférence…

L’opacité sur le diabète à La Réunion constitue le premier enjeu soulevé par cette association qui a organisé, hier de 10 heures à midi, une grande manifestation devant l’ARS. COSALADI, la juge «coupable d’homicide par l’opacité qu’elle entretient autour de la maladie». Et de rappeler que chaque semaine cinq Réunionnais décèdent des suites du diabète.

«Le diabète touche deux fois plus de gens qu’en métropole. Pourtant, à la Réunion, aucune campagne d’information et de prévention régionale n’a jamais vu le jour ! Nous devons comprendre ce qu’est le diabète et on ne fait pas grand chose pour le faire comprendre. Les Réunionnais s’exposent à des complications sans le savoir. Offrir aux Réunionnais des indicateurs fiables, réguliers et lisibles est une responsabilité de l’ARS. Pourquoi cette inertie ?», note un communiqué de l’association

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter