Accueil » Actualités » Diana – Première édition du trail Racing de Madagascar
Actualités Régions

Diana – Première édition du trail Racing de Madagascar

C’est dans un environnement naturel que se déroule la compétition pédestre réunissant 25 participants. Un parcours atypique, précise la manager de l’organisation.

Au beau milieu d’un environnement naturel, sinon sauvage. Mardi vers 8h15, le coup d’envoi de la première édition du trail Racing de Madagascar, est donné à Anivorano-nord, dans le district d’Antsiranana-II. C’est une course pédestre longue de 160 km, qui se déroule  dans un environnement naturel, sillonnant montagnes, déserts, forêts, plaines…, avec le minimum de routes goudronnées. Le terrain est donc fait de pistes, de chemins forestiers, de sentiers, de sable… « Ce trail fera découvrir aux concurrents des paysages variés et sauvages tantôt dans les magnifiques gorges, tantôt en crête ou encore dans la pénombre des sous-bois, sur des parcours riches de richesses naturelles. Un parcours atypique, aussi mystérieux qu’authentique, aussi inoubliable qu’exigeant, ponctué de lacs, de cascades mais aussi de grottes », explique Sonja Gottlebe, manager de l’organisation. Elle affirme que la compétition a pour objectif de valoriser les sportifs malgaches.
Ce challenge réunit 25 coureurs, dont deux femmes, de nationalités chinoise, anglaise, française, sud-africaine, argentine et malgache. Parmi eux, se trouve le Sud-africain Thabang Madiba,  première  catégorie « Longue Distance » en Afrique du Sud et vainqueur du championnat africain 2015 de Skyrunning, et l’Argentin de 72 ans, Lui Rene Menedez ainsi que des élites malgaches comme Laurette Rasoarinomena, vainqueur Utop  2016 de 30 km, Heritiana Andrianaivo, vainqueur du 1er championnat de Trail à Madagascar 2016, et le paralympique Revelinot Raherinandrasana, validé pour les Jeux paralympiques 2016 de Rio (Brésil) en athlétisme 1 500m.

Six étapes
Cette première édition de Racing de Madagascar se déroule  entre Anivorano et  la capitale du Nord. Elle est répartie en six étapes de parcours sauvages, techniques et  engagés, homologués par l’International Trail Running Association. Ils passent  à la lisière de la montagne d’Ambre, par le Lac Sacré, les Tsingy Rouges, Irodo, Ankerika, Ampondrafetra, Baie des Sakalava, Montagne des Français, avant de se terminer dans la capitale du  Nord où l’arrivée est attendue le 24 juillet, devant la Mairie d’Antsiranana.
Au total, 23 coureurs sont  présents à Beamalona, car  au départ de la compétition pédestre, un coureur  d’Antsiranana n’est pas venu. Tous sont arrivés sans incident au Campement 2 de Marovato, près d’Anivorano. Dans cette première épreuve, les trailers parcourent une  distance de 20 km pendant   laquelle les coureurs malgaches sont  au  niveau. À l’issue de première épreuve, Heritiana Andrianaivo (28 ans) et Narcisse Zithaniel (19 ans) devancent le Sud-africain avec des temps respectifs de 1h31mn17sec et  1h31mn19sec. Le champion sud-africain a fini la première étape en 1h 32mn 06sec.
« Certes, les coureurs  malgaches ne sont pas forcément habitués à ce genre de compétition, mais ils sont arrivés au delà de notre espérance », constate Cédric Thomsen, responsable de la communication du  groupe organisateur.
Selon les explications, une partie de l’argent perçu dans cette compétition reviendra à la ligue régionale de handisport, afin de fabriquer des tricycles.

Raheriniaina