Accueil » Faits divers » Fiadanana – Un prévenu hospitalisé porte plainte
Faits divers

Fiadanana – Un prévenu hospitalisé porte plainte

Une des quatre personnes suspectées dans l’alerte à la bombe au centre commercial Jumbo Smart à Tanjombato se trouve actuellement à l’hôpital et a porté plainte contre ses enquêteurs. Retenu à la section des recherches criminelles à Fiadanana, selon lui, il a été frappé par des gendarmes au cours de son interrogatoire et s’est évanoui. Du coup, il a fini par être hospitalisé. Hier soir, le médecin n’a affirmé ni nié que des traces de violence ont pu être relevées sur son corps.

Des versions des autres suspects de la même cellule que lui ont pourtant été rapportées au niveau de la gendarmerie. D’après ces témoignages,l’ homme en question s’est plaint d’avoir mal à la tête. La nuit, il a semblé être atteint d’hypertension. Il a perdu connaissance, puis est tombé à terre. Des gendarmes se sont dépêchés dès qu’ils ont entendu un appel au secours. La victime a été conduite à l’hôpital où il se trouve toujours.

Quand il se sera rétabli, l’ enquête reprendra et le procès-verbal relatif à la pose d’une fausse bombe dans les toilettes de Jumbo, le jeudi 7 juin, sera dressé. L’investigation poursuit son cours suivant les consignes du procureur, afin de mettre la main sur d’autres complices dans cet acte de terrorisme. Les quatre captifs, arrêtés les uns après les autres, à Anosimahavelona et à Toamasina après la réquisition des appels téléphoniques, seront bientôt traduits devant le parquet.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter