Accueil » Actualités » Sud-Ouest – Toliara préserve ses mangroves
Actualités Régions

Sud-Ouest – Toliara préserve ses mangroves

Pour marquer la Journée mondiale contre la désertification, des actions de stabilisation des dunes sont menées dans la région. C’est une menace pour l’écosystème marin.

Tous les ans, dans le monde entier, la Journée mondiale de la lutte contre la désertification et la sécheresse est célébrée le 17 juin. Elle marque l’anniversaire de l’adoption de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification en 1994. Pour la région de Toliara, des actions de stabilisation des dunes pour la protection des mangroves d’Ambondrolava et d’Ambotsibotsike, dans la commune rurale de Belalanda, ont été menées le 17 juin pour marquer la journée.
Dans le Sud-ouest de Madagascar, l’avancée de dunes de sable est une menace permanente pour les écosystèmes marin et côtier (mangrove, récif,…) dont dépend l’exploitation des ressources halieutiques par les communautés littorales. Ce constat a incité l’Association YSO-Mada­gascar (Young reSearchers Organization), la Cellule des océanographes de l’Université de Toliara (COUT) et l’Association générale des étudiants de l’Institut halieutique et des sciences marines (AGE-IHSM) à planter des Filaos sur les dunes, au niveau du village de Songeritelo.
Les représentants des autorités communales et régionales y ont participé ainsi que les acteurs environnementaux et de développement partenaires.

Spécifiques
Mis à part le représentant de la région Atsimo-Andrefana et l’adjoint au maire, citons, entre autres, l’ONG Honko, Reef Doctor, le Conseil diocésain pour le développement à Toliara, le Welt Hunger Hilfe, le GIZ-PAGE ou Programme d’appui à la gestion de l’environnement et le VOI Mamelo Honko. Plus de 550 jeunes plants de Filaos ou « Akao » ont été plantés sur la dune de Songeritelo. Des plants obtenus auprès de la DREEF et chez les pépiniéristes locaux.
« Ces plantes sont spécifique aux dunes et ont la capacité de retenir le sable », souligne Faustinato Behivoke, responsable de l’Association YSO-Madagascar. Les organi­sateurs ont alors lancé un appel aux communautés pour surveiller le périmètre de plantation, et aux acteurs environnementaux pour orienter la campagne de reboisement vers la plantation de Filaos, dans le cadre d’une action de stabilisation de dunes et de contribution à l’augmentation des surfaces végétales.
Et comme cette année, le slogan est « Protégeons la planète. Restaurons les Terres. Mobilisons-nous. », le responsable de l’Association YSO Il insiste sur l’importance d’une coopération inclusive pour restaurer et réhabiliter les terres dégradées et contribuer à la réalisation des objectifs globaux de développe­ment durable. « Aujourd’hui, la terre est considérée comme un lien vital pour solutionner de nombreux autres défis de développement. »

Francis Ramanantsoa

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter