Accueil » Economie » Entrepreneuriat – Stephaina Beauty travaille avec des personnes vulnérables
Economie

Entrepreneuriat – Stephaina Beauty travaille avec des personnes vulnérables

Entreprendre avec passion. De son vrai nom MarieStéphanie Aina Raharijaona, la fondatrice de Stephaina Beauty a permis à des personnes des couches vulnérables, de connaître l’ascension sociale. 60% de ses employés, une centaine environ, dans ses quatre salons à Analakely, à Ankadifotsy, à Ankadindramamy et à Toamasina, sont issus des couches vulnérables. Cette femme a travaillé avec les défavorisés, depuis ses débuts dans l’esthétique et la cosmétique. « Ayant toujours été très sensible et touchée par la pauvreté et les inégalités sociales à Madagascar, j’ai relevé le défi de partager ce savoir-faire avec des jeunes déscolarisés ou en échec scolaire et souvent marginalisés par la société. », lance-t-elle, hier, dans son discours, lors de la signature de partenariat entre Stephania Beauty et Miarakap.

Marie-Stephanie Aina Raharijaona donnera encore plus de chance, aux jeunes et aux vulnérables. Son cinquième salon devrait ouvrir d’ici le mois de juin. Mais sa plus grande ambition, c’est d’ouvrir, au minimum, six salons supplémentaires au total, dans toutes les régions de Madagascar, visant ainsi la création de près de cinq-cents emplois, d’ici 5 ans. Elle a ouvert un centre de formation qui permet, aujourd’hui, la formation des futurs salariés et le perfectionnement des plus anciens. Cette formation s’ouvrira à tout public qui souhaite se former aux métiers de la beauté et de l’onglerie, tout spécialement.

Un déclic

L’entreprise de MarieStephanie Aina Raharijaona est née et s’est développée, grâce à sa passion pour la beauté, qui l’a bercée depuis toujours. « Je me rappelle, un jour, ma mère revenait de France. Elle avait des ongles magnifiquement soignés. J’étais subjuguée par la qualité du travail, de par leur forme, leur brillance et les jolis petits dessins. Elle m’a expliqué que c’est une nouvelle technique provenant des Etats-Unis, et que c’est devenu une tendance… Ça a été un déclic pour moi ! (… ) A à peine 17 ans, c’est-à-dire, il y a 19 ans passés, pendant les vacances d’été, au lieu de se dorer sur les plages littorales de la métropole, j’ai choisi de suivre une formation à Paris. Et par la suite, c’est devenu une véritable obsession, puisqu’en parallèle avec mes études, j’ai commencé à faire des soins à domicile en dilettante. », raconte la fondatrice de Stephaina Beauty.

Depuis l’ouverture, en 2009, Marie-Stephanie Aina Raharijaona et son équipe donnent une opportunité à Stephaina Beauty la capacité d’innover, de créer des nouvelles techniques et devenir plus professionnels. Et malgré la crise de la Covid-19, cette entreprise née de la passion, a résisté et est restée l’un des endroits préférés des passionnés de la beauté.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter