Accueil » Economie » Apéritif – Ampalia, des vins sans raisins avec raisons
Economie

Apéritif – Ampalia, des vins sans raisins avec raisons

Andriatina  Ratovondrahona, présente l’Ampalia, un vin  tiré de  l’Ampalibe.

Une idée novatrice. Celle trouvée par Andriatina Ratovondrahona, ingénieur en génie chimique qui a présenté un mémoire de fin d’études sur la valorisation et la transformation en vin d’un fruit dénommé Ampalibe. Ayant des suites dans les idées, il a décidé de produire des vins à partir des fruits autres que les raisins. « Avec des litchis, des prunes, des pommes, des mûres, des oranges et des passions », précise Andriatina Ratovondrahona.

Ampalia est une startup qui bénéficie du soutien du Programme entrepreneuriat de l’Ambassade de France, après une sélection. « La formation et l’accompagnement au sens large répondent à nos attentes. Ils nous facilitent l’accès à un vaste réseau d’entreprises. Avec ce que cela apporte comme avantages dans le milieu des affaires ». Car les débuts ont été compliqués pour Ampalia. « Nous avons commencé en 2016 à Antsirabe. Il n’était pas évident de s’imposer avec de nouveaux produits sur un marché concurrentiel. D’autant la notoriété des vins malgaches, toujours discutée, constituait aussi un handicap. Des fausses idées reçues au final. Mais quand nous avions gagné le concours Total Challenge Startupper, notre visibilité et la perception de la clientèle ont changé dans une dynamique positive ».

Les produits Ampalia sont disponibles dans les grandes surfaces, les boutiques dédiées aux produits raffinés. Andriatina Ratovondrahona se félicite de la reprise soutenue des activités liées au tourisme. Comme la restauration et l’hôtellerie. Mais ses inventions sont aussi prisées dans les fêtes familiales comme les mariages, fiançailles, baptêmes ou communions. Qui ont retrouvé leurs cadences d’avant la crise sanitaire. En tout cas, rien que dans leur créativité inédite, les vins Ampalia méritent d’être savourés. Bien entendu, avec modération.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter