Accueil » Sport » Handball – CAN : À la recherche d’une homogénéité
Sport

Handball – CAN : À la recherche d’une homogénéité

Les présélectionnées locales avec les coaches et les dirigeants de la Fédération.

L’équipe nationale féminine en vue de la Coupe d’Afrique est en regroupement depuis hier à Vontovorona. Le sommet continental aura lieu au mois de juin au Cameroun.

Incomplètes. Les joueuses présélectionnées locales en vue de la première participation de Madagascar à la Coupe d’Afrique des nations seniors dames prévue du 10 au 20 juin au Cameroun, sont en regroupement depuis hier. Le premier regroupement s’étalera jusqu’au 6 mai.

Elles sont hébergées et suivent leur entraînement biquotidien au complexe sportif de Vontovorona. Treize sur les dix neuf appelées sont pour l’heure arrivées dans la capitale. Deux autres arriveront normalement ce jour tandis que quatre joueuses dont une pas très en forme ne pourront pas venir.

Le directeur technique national Koko Jacky, assisté par les entraîneurs nationaux Seta Ramiandrisoa, Patrick Iavilavitra et Tsila Patrick Rakotomahenina, préparateur des gardiennes, assurent leur encadrement technique. «Nous allons d’abord orienter les joueuses dans un même langage. Sachant que cette équipe nationale est composée de trois générations différentes dont les confirmées comme Judith, Aina, Landy et Jenny,… celles en quête de leur place dans la sélection et les avenirs de l’équipe malgache », confie le coach Seta Ramiandrisoa. «Nous allons par la suite leur inculquer la philosophie et la conception de jeu pour aboutir à un niveau international. Nous enverrons les exercices à travailler aux expatriées pour qu’elles puissent suivre le rythme des locales et que l’équipe entière soit au même niveau. Cela facilitera l’intégration des expatriées dans la sélection», poursuit le technicien.

Visite médicale

Pour faire venir les joueuses des régions dans la capitale, «la Fédération, avec l’appui des ligues concernées, a dû faire toutes les démarches nécessaires pour avoir les autorisations auprès des autorités locales respectives pour pouvoir faire le déplacement», explique Fidèle Razafin­tsalama, président de la Fédération malga­che de handball. «La première journée de regroupement d’hier a été consacrée à la visite médicale des joueuses à l’Académie nationale des sports d’Ampefiloha », poursuit le patron de la Fédération.

Des tests TDR étaient également prévus hier, en collaboration avec le ministère de la Santé publique. L’équipe de la Fédération a aussi dû s’arranger avec la Fédération malgache de basketball concernant la disponibilité du gymnase de Vontovorona car le Gendar­merie nationale basketball club, qui prépare depuis la semaine passée la Basketball Africa League, utilise lui aussi le site d’entraînement. De leur côté, les expatriées sont actuellement en cours de préparation de leurs dossiers administratifs et elles devront arriver au pays vers début mai pour intégrer le deuxième regroupement.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter