Faits divers

Talatamaty – Deux scootéristes braquent un cash-point

Munis de pistolet et d’armes blanches, deux bandits ont assailli un cash-point. Une somme s’élevant à cinq millions d’ariary a été subtilisée d’après les préjudices déclarés.

Braquage éclair à Faralaza Talatamaty. Mercredi en fin d’après-midi, un duo criminel a pris d’assaut un cash-point. Opérant à visage découvert, les malfaiteurs ont frappé aux alentours de 17heures, alors que la jeune femme qui en a fait les frais avait fermé et s’apprêtait à regagner son foyer. Cette attaque armée est l’œuvre de deux bandits roulant en scooter. Les malfaiteurs ont surgi de nulle part pour s’attaquer à la responsable du cash-point. D’après les informations recueillies auprès du quartier général de la Circonscription Inter-régionale de la Gendarmerie Nationale (CIRGN) d’Anta­nanarivo, sis au camp d’Ankadi­lalana, les assaillants avaient un pistolet automatique, une arme blanche ainsi qu’une bombe de gaz d’auto-défense. D’après les préjudices déclarés à la brigade territoriale de la gendarmerie nationale à Talatamaty, saisie de l’affaire, les voleurs ont fait main basse sur cinq millions d’ariary en liquide ainsi que deux téléphones portables.

Les braqueurs ont ouvert le feu lors de l’attaque. En examinant l’étui retrouvé sur les lieux du crime, les gendarmes ont constaté que la bande a utilisé un pistolet automatique d’un calibre de 7,5 millimètres. La nature de l’arme n’a pas en revanche été déterminée.

Témoins impuissants

L’attaque a été perpétrée en pleine rue devant des témoins oculaires impuissants. Face aux bandits armés, les personnes sur place n’ont rien pu tenter. Après avoir dérobé le sac contenant l’argent, le duo armé a sauté sur leur scooter pour démarrer en trombe. Les fuyards avaient déjà quitté les lieux lorsque la brigade territoriale de la gendarmerie nationale de Talatamaty a été avisée. Sans tarder, des éléments d’intervention ont été envoyés à la rescousse.

D’après les témoignages, les malfaiteurs ont pris la fuite en direction de Talatamaty. D’emblée, les gendarmes ont engagé une poursuite. Des éléments armés roulant à moto se sont lancés aux trousses des brigands. Un pick-up 4×4 a également été mobilisé lors de l’intervention mais la bande a réussi à s’évanouir dans la nature.

Une enquête a été ouverte. Les gendarmes saisis de l’affaire ont entendu la personne prise pour cible ainsi que les témoins de l’attaque mais les fuyards demeurent jusqu’à maintenant introuvables.