Sport

Volley-ball – Rose de Lima à l’Island Waves

Rose de Lima jouera pendant deux saisons aux Seychelles.

Le club seychellois, Pralin Girls qui change de dénomination à partir de cette saison en Island Waves vient de recruter l’une des meilleures joueuses de la Grande île, Alfred Rose de Lima. L’attaquante de BI’AS, club vice champion de Mada­gascar, champion d’Anala­manga et classé quatrième lors de la dernière coupe de la zone 7 sur le sol malgache, a signé un contrat de deux ans renouvelable.

Elle a été d’ailleurs repérée par les entraineurs du Pralin Girls durant la joute régionale qui s’est déroulée au Palais des sports au début février.

Elle s’est envolée pour Mahé le samedi 2 mars. « J’y recevrai un salaire mensuel ainsi que des primes de match. Je suis logée et nourrie », a-t-elle mentionné sans vouloir préciser des chiffres. Le club seychellois a réglé pour sa part le droit de mutation d’une valeur de 300 euros au club BI’AS.

Par contre, « il n’y a pas de droit de mutation à payer auprès de la Fédération selon la convention mise en vigueur au sein de la zone 7 », a clarifié le président de la Fédé­ration malgache de volleyball, Jocelyn Andriamandimbisoa. « Ma mission est d’accompagner ce club seychellois à remporter le titre de l’ile », a confié Rose de Lima.

Pralin Girls avait terminé cinquième à l’issue de la récente Coupe de la zone 7 comptant pour la version 2018. Ce club a déjà recruté deux expatriées d’origine éthiopienne durant la CCZ7 mais l’une d’elles, pas très convaincante, a été remplacée par Rose quelques semaines après la compétition.

Libération
Rose a surtout brillé au sein du club tamatavien, Stef’auto 501 qui compte onze titres nationaux. Elle et ses coéquipières ont déjà ravi la coupe de l’océan Indien des clubs champions en 2012 sur le sol malgache puis ont été vice championnes l’année suivante, battues par un club réunionnais en finale.

Rose a fait partie à plusieurs reprises de la sélection nationale, notamment en 2007 à Antananarivo, en 2011 aux Seychelles, et en 2015 à la Réunion. En fait, l’équipe nationale malgache avait respectivement fini deuxième, troisième puis vice championne.

« Je serai toujours prête pour défendre les couleurs nationales. Mon nouveau club a promis de me libérer à chaque fois qu’on me sollicite d’intégrer l’équipe nationale comme le cas des prochains Jeux des Iles à Maurice, et cela ne dépendra que de la Fédération et ses techniciens », a souligné Rose de Lima. Lors des derniers Jeux des Iles, elle avait été à la fois désignée capitaine de l’équipe nationale.

Les Seychelles comptent sept clubs féminins et organisent, chaque saison, deux tournois en formule aller- retour. Pralin Girls a remporté l’un de ces championnats l’an passé et l’autre ravi par Anse Royal, le club où évolue Melissa, l’ancienne coéquipière de Rose au sein du club-phare de la côte Est de l’Ile.