Actualités Economie

Tourisme – Le nouveau conseil d’administration priorise la consolidation

Narijaona Boda tentera d’apporter son expertise régionale pour consolider le tourisme national.

Continuité. Après une année 2017 mouvementée sur le plan touristique, l’office national en charge de ce secteur d’activité s’efforce de redresser le domaine. Dans cette même optique, l’élection des nouveaux membres du conseil d’administration a eu lieu hier à l’Institut National du Tourisme et de l’Hôtellerie (INTH) à Ampefiloha. Ainsi, Narijaona Boda aura la lourde tâche de succéder à Joël Randriamandranto au poste de président. L’homme n’est pas un visage inconnu dans le domaine du tourisme à Madagascar. Ex président du conseil de l’office régional du tourisme de Nosy Be, il a été conduit à la présidence de l’office national du tourisme (ONTM) avec la reconnaissance de ses pairs à travers sa politique qui a mis le redressement du tourisme à Nosy-Be comme priorité des priorités. Une vision qu’il compte partager au niveau national durant le mandat qui lui sera alloué à la tête de l’ONTM.
« L’ONTM a déjà une politique bien rodée. Nous nous baserons ainsi sur des actions de consolidation ainsi que la continuité des prospects afin d’asseoir la place de l’office du tourisme au niveau national par rapport à ses réelles attributions », explique le nouveau président.

Complémentarité
À travers ce principe de consolidation, l’autonomie financière de l’ONTM sera aussi renforcée en matière de promotion du secteur. L’idée étant de développer les ressources financières et de renforcement de capacité de tous les membres et en établissant un observatoire national du tourisme. Selon Narijao Boda, « cet observatoire permettra d’utiliser des statistiques fiables pour développer le secteur et de montrer à nos interlocuteurs internationaux que nous avons les capacités nécessaires pour promouvoir l’image touristique de la Grande île ».
Par ailleurs, concernant le renforcement de capacité et de ressource financière, « On misera sur la complémentarité de nos expériences respectives dans la mesure où le nouveau président est issu du niveau régional et que d’un autre côté en tant que tour-opérateur nous contribuerons à notre niveau quant à la promotion de l’île », souligne Hely Rakotoma­nantsoa, nouvelle vice-présidente et présidente des tours opérateurs. « Selon une étude effectuée par l’agence Leon Travel and Tourism, l’ONTM doit tabler sur un budget de près de deux millions d’euros pour arriver concrètement à promouvoir la destination Madagascar à l’international. Un budget difficilement
atteignable avec le peu de moyens accordé à notre secteur », déplore-t-elle.

Harilalaina Rakotobe