Accueil » Social » ROUTES NATIONALES – Les constructions interdites foisonnent
Social

ROUTES NATIONALES – Les constructions interdites foisonnent

Les constructions interdites au bord des routes nationales (RN) foisonnent. « Au moins 30% des emprises des RN sont squattées », avance une source auprès du ministère des Travaux publics, hier. Notre source dénonce les nombreuses constructions aux abords de la route nationale IV, comme à Mahatsinjo, ou celles sur la route nationale II. À Sambaina, par exemple, un individu serait allé jusqu’à clôturer le bord de cette route nationale II. Le compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 18 janvier, indique qu’il est interdit d’exercer toutes activités aux abords et dans l’emprise des RN, telles que les activités commerciales, les constructions d’infrastructures, le séchage de produits agricoles, les lavages de véhicules, et le stationnement des véhicules dans les endroits non autorisés. « Il est interdit de construire dans les 20 à 30 mètres au bord des routes nationales, pour éviter la procédure d’expropriation, en cas d’extension des routes », enchaine la source. L’usage inapproprié des routes nationales accélère, par ailleurs, la dégradation des routes. « En stationnant sur l’accotement de la route pour le lavage du véhicule, un camion anéantit la chaussée, avec sa charge et l’eau, qui sont ennemis du goudron », avertit ce technicien. Il exhorte tout un chacun à respecter les textes, pour la protection des RN. Il souligne, par ailleurs, que toutes demandes de permis de construire près de ces infrastructures, doivent être examinées par le ministère des Travaux publics.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter