Accueil » Social » DÉGÂTS CYCLONIQUES – Des milliers de sinistrés après le passage de Cheneso
Social

DÉGÂTS CYCLONIQUES – Des milliers de sinistrés après le passage de Cheneso

Cheneso laisse de lourds dégâts dans plusieurs régions du Nord-Est et même dans les autres régions. Des infrastructures scolaires et routières ont été gravement touchées.
Des routes nationales coupées, des milliers de personnes sinistrées ainsi que des personnes déplacées, Cheneso continue de faire des dégâts sur son passage. Le rapport officiel du BNGRC en date du 20 janvier à 18h indique deux mille six-cents-quatre vingt-quatre sinistrés dans sept cent quatre-vingt-seize ménages de deux districts des régions Analanjirofo et Sofia. Ce nombre a augmenté puisqu’avant-hier, le BNGRC fait état de deux mille cent quatre-vingt-douze personnes. Par ailleurs, un décès a été enregistré, celui d’un enfant de 01an et demi qui est mort noyé lors de l’évacuation pendant l’inondation à Andapa. Un autre garçon de 10 ans est encore introuvable jusqu’à hier suite au naufrage d’une barque survenu le 18 Janvier 2023 dans le fokontany Ambo­lo­bozobe, Antsiranana II. Suite au passage de la forte tempête tropicale Cheneso les infrastructures routières ne sont pas aussi épargnées. Au total, cinq coupures ont été répertoriées par le BNGRC. Une coupure totale de la route reliant AnosibeAn’Ala et Moramanga au PK 38 suite à la montée des eaux a été annoncée. Idem au niveau de la RN22 aux PK28 et PK29 reliant Vavatenina et Mahambo. Entre Vavatenina et Miari­narivo la route est submergée à cause de la montée des eaux de la rivière « Saranindona ». Une même situation est également détectée entre Vavatenina et Ambatohara­nana à cause de la montée des eaux de la rivière « Maningory ». Vavatenina est actuellement isolée. À 10 km d’Andapa, la RN3b est également coupée au niveau de Masiaposa par plusieurs points d’éboulement.

Vigilance

Deux cents rizières ont été inondées dans la région Analanjirofo. Ce dégât est enregistré au niveau de deux fokontany, dont cent vingt à Ampasimazava et quatre-vingt dans Lazafo dans le district de Vavatenina. Dans le secteur de l’éducation, les salles de classe ont également subi les affres de la tempête tropicale Cheneso. Quatre établissements, dont une école publique primaire, un lycée et le CEG de la Commune Ambinanitelo ont été touchés dans la région Analanjirofo. Une EPP est également sous l’eau dans la Commune Ambodivoanio. Le BNGRC évoque notamment dix sept salles de classes submergées par l’eau et sept salles de classe ont été totalement détruites dans la région Analamanga, Analanjirofo et la région Alaotra-Mangoro.
Parallèlement, les parcs nationaux d’Analamazaotra et Andasibe-Mantadia sont fermés de manière temporaire à cause de la montée du niveau de l’eau. Le MNP (Madagascar National Parks) l’a indiqué dans le but d’éviter tout risque pour les visiteurs en ce temps de cyclone.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter