Accueil » Régions » Météo – Mahajanga sans eau et dans le noir
Régions

Météo – Mahajanga sans eau et dans le noir

Le bilan des conséquences de la tempête tropicale Éloïse qui a effectué un passage dans une partie la région Boeny ces derniers jours est important. Des quartiers bas dont Fiofio, Tsararano anosikely, Tsararano Ambany ainsi que Mahavoky atsimo et avaratra et tant d’autres fokontany étaient submergés par les eaux.

La pluie s’était abattue mardi dans la nuit et hier toute la journée jusque dans la nuit. Des vents forts et violents s’étaient levés et arrachés des toits dans des quartiers précaires et déracinés quelques vieux arbres à Mahajanga bé et au bord de la mer. Plusieurs branches d’arbres étaient cassées. Les coupures d’électricité intempestives ayant duré plusieurs heures depuis mardi et hier mercredi ont ainsi provoqué la panne des pompes à eau électrique à Mahajanga.

Plusieurs quartiers et des milliers de foyers étaient privés d’eau. Comme c’était le cas mardi à partir de 16h jusqu’à mercredi matin à Mahavoky atsimo, Tsaramandroso ambony, Mahavoky avaratra, Plateau des Tombes, Manga, Manjarisoa, Ambohiman-damina et alentours. «L’eau était revenue dans la nuit vers 23h mais on était déjà couché et à notre réveil à 5h du matin, les robinets étaient déjà à sec. Du jamais vu», a déploré une employée de maison.

Les gens n’ont pas eu le temps de remplir les seaux et récipients. L’orage du mardi soir accompagné de nombreux coups de tonnerre a aussi entraîné la panne de courant dans toute la ville.

Hier, vers midi, une grosse bourrasque s’était soulevée et l’orage était revenu. Des fortes pluies et une forte tempête ont illustré l’après-midi. Tard dans la soirée, des rafales de vent fort ont encore caractérisé la météo pluvieuse..

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi