Accueil » A la une » Mahitsy – Braquages près des gendarmes
A la une Faits divers

Mahitsy – Braquages près des gendarmes

C’est  la  première  fois  depuis  quelques  années  qu’une  attaque  armée  en  public revient  frapper  l’agglomération  de  Mahitsy.

À visage découvert, sept bandits armés ont pris d’assaut deux commerces en plein Mahitsy. Des gendarmes sont intervenus mais la bande a réussi à s’échapper.

Une bande organisée a frappé au nez et à la barbe des forces de gendarmerie en plein Mahitsy. Dans la soirée d’avant-hier, aux alentours de 19 heures, un gang armé, composé de sept membres, a commis une double attaque à main armée. Deux commerces ont été pris pour cibles. Des éléments de patrouille de la gendarmerie nationale, conduits par un adjudant se trouvaient à 400 mètres des lieux du crime au moment des faits. Sitôt alertée, l’équipe d’intervention est venue à la rescousse, mais sans pour autant réussir à stopper les bandits dans leur élan. Les malfaiteurs avaient déjà réussi à s’évanouir dans la nature en profitant de la pénombre totale, lorsque les gendarmes prêts à en découdre sont intervenus. D’après les préjudices déclarés, une somme s’élevant à 420 000 ariary est tombée dans l’escarcelle de la bande ainsi que des bijoux en or.

Braquage éclair

Cette double attaque à main armée a été perpétrée en pleine agglomération. Opérant à visage découvert, les bandits ont sévi en un éclair. En débarquant sur place, les braqueurs ont insufflé la terreur en tirant un coup de feu pour dissuader toute tentative de résistance. Pétrifiées, les personnes présentes sur les lieux se sont tenues à l’écart pendant que les brigands dévalisaient les commerces en question. En quelques minutes, ils ont fait main basse sur les recettes ainsi que les bijoux des commerçants attaqués. Les deux braquages ont été apparemment synchronisés de telle sorte que les éléments d’intervention n’y ont vu que du feu.

À la lumière des informations recueillies auprès des forces de gendarmerie, les bandits étaient équipés de deux pistolets automatiques ainsi que d’ armes blanches. L’intervention des gendarmes en train d’effectuer une patrouille lorsque l’attaque a été commise s’est néanmoins avérée infructueuse.

Ayant aussitôt pris la poudre d’escampette après avoir dérobé l’argent, ils ont réussi à échapper à la vélocité de la gendarmerie. Des poursuites ainsi qu’un bouclage ont été sans tarder effectués mais les fuyards ont réussi à se glisser à travers les mailles des filets. Aucun blessé n’est en revanche à déplorer.

« Une investigation est ouverte et les recherches se poursuivent », lance le commandant de la brigade territoriale de la gendarmerie nationale à Mahitsy.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi