Accueil » Régions » Atsinanana – Le coronavirus revient à la charge à Toamasina
Régions

Atsinanana – Le coronavirus revient à la charge à Toamasina

Des masques distribuées pour la prévention du coronavirus à Toamasina.

Une recrudescence de la maladie à coronavirus est constatée à Toamasina. Une trentaine de cas positifs ont été détectées récemment.

PLUSIEURS mois après la « disparition » du virus de Covid-19 dans cette ville portuaire, une trentaine de cas ont été détectées à Toamasina, ces derniers temps, selon les autorités locales. Une partie serait déclarée guérie, et une autre partie serait en cours de traitement à l’Est. « Devra-t-on être étonné si la maladie ressurgit dans cette ville, après les manifestations qui ont rassemblé des milliers de personnes dans la ville de Toamasina, au mois de novembre et décembre ? », lancent des observateurs.

Les autorités locales précisent que ces porteurs du virus sont généralement « des cas qui proviennent d’autres villes. « Les uns sont de Sainte-Marie et d’autres d’Antananarivo. Seuls une dizaine de ces nouveaux porteurs du virus sont de Toamasina », indique le préfet de police de Toamasina, Jean Jugus Razafiarison, hier.

Quoiqu’il en soit, le virus de Covid-19 circule de nouveau à Toamasina. Le risque que la maladie se propage pour toucher des milliers de personnes, n’est pas écarté.

Les autorités à Toamasina se sont mobilisées pour encourager la population à respecter les gestes barrières, afin d’interrompre la circulation du virus. Un point de presse a été donné par le gouverneur de la région d’Atsinanana, le préfet de Toamasina, le maire de la commune urbaine de Toamasina et le directeur régional de la Santé publique à Toamasina pour rappeler ces règles sanitaires, à savoir, le port de masque, la distanciation physique, mercredi. «Ceux qui ne respectent pas ces gestes barrières seront soumis à des travaux d’intérêt général. Des éléments de force de l’ordre vont effectuer des descentes pour effectuer le contrôle », ajoute Jean Jugus Razafiarison. L’équipe de la direction régionale de la Santé publique, pour sa part, effectue le « contact tracing contact », pour arrêter au plus vite les chaînes de transmission du virus de Covid-19 dans la région d’Atsinanana.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi