Accueil » A la une » Andohan’i Mandroseza – Un homme d’affaires assassiné dans un hôtel
A la une Faits divers

Andohan’i Mandroseza – Un homme d’affaires assassiné dans un hôtel

Le BMH s’est rendu à Andohan’i Mandroseza pour récupérer la dépouille et la conduire à l’hôpital d’Ampefiloha.

Tombé dans un piège tendu par ses bourreaux, un homme de trente-huit ans a été froidement tué. Il a été délesté d’une importante somme d’argent qu’il avait sur lui.

GUET-apens meurtrier dans une chambre d’hôtel. Un homme d’affaires a été assassiné alors qu’il devait conclure une transaction d’après son entourage. La victime a été dépouillée d’une importante somme d’argent dont le montant n’est pas encore révélé. Lors du constat, il s’est avéré que le défunt a été mortellement agressé. Un coup létal a été porté en plein sur sa tempe.

Le crime a été commis à Andohan’i Mandroseza mardi après-midi. Le défunt était seul lors de l’attaque. Les circonstances du meurtre ne sont pas encore déterminées avec précision. La victime est un chef de famille âgé de trente-huit ans.

De visu, le crime a été prémédité. Sachant qu’il allait venir avec une importante somme d’argent, il a été attiré dans un piège. Les auteurs de ce meurtre restent introuvables après avoir quitté les lieux avec le butin. L’alerte a été donnée lors de la découverte du corps.

Avertie, la gendarmerie a dépêché des enquêteurs sur place pour procéder au constat, ouvrir une enquête. Informé de la situation, le Bureau Municipal d’Hygiène ( BMH) a dépêché un véhicule pour conduire la dépouille à la morgue de l’Hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona. C’est seulement le soir, vers 20 heures que la dépouille y a été admise.

Aux dernières nouvelles, la brigade territoriale de la gendarmerie nationale de Tana ville es t saisie de l’affaire. Un réquisitoire d’autopsie a été émis et un médecin légiste a examiné la dépouille afin de déterminer la cause de la mort du chef de famille. La piste des enquêteurs se tourne vers les personnes qui ont été récemment en contact avec le défunt. L’issue de l’investigation est attendue.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter