Accueil » Economie » Campagne vanille – Les élus de la SAVA haussent le ton
Economie

Campagne vanille – Les élus de la SAVA haussent le ton

La mise en place du prix de référence figure dans les stratégies adoptées par l’État pour pérenniser le marché.

« Supprimez ce système de fixation de prix ». Ce sont les premiers mots de Mamangy Norbert et de Ange Richard Ramilison, députés élus du district de Sambava. Selon ces derniers, le prix du kilo de vanille est descendu à un niveau plus qu’alarmant depuis quelques jours. Passant de deux cent mille à cent mille ariary pour la vanille verte en trois jours. « La mise en place du prix de référence de la vanille figure dans les stratégies adoptées par l’État pour pérenniser le marché. Cependant, depuis l’ouverture de la campagne d’exportation, la réalité est tout autre et est loin de refléter les prévisions des autorités » ajoutent ces élus locaux.

Parallèlement, les petits producteurs de la région ne cessent d’exprimer leur désarroi face à cette situation. « Les collecteurs nous proposent des prix dérisoires qui sont beaucoup trop loin de ce qui a été annoncé par les autorités, il y a quelques mois à l’ouverture de la campagne» déplore Lydia Rasoalalaina, productrice et membre d’une petite coopérative de producteurs de la région d’Ambanja. Cette dernière ajoute que « au mieux, certains d’entre nous se résignent à vendre à perte pour espérer récupérer un minimum d’argent. » Pourtant, il a été annoncé en début de campagne que la stricte application du prix de référence sera particulièrement surveillée pour rassurer les acheteurs internationaux. Mais qu’en est-il des producteurs locaux?

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi