Accueil » Régions » Braquage taxi-brousse RN4 – Trois individus capturés par les gendarmes
Régions

Braquage taxi-brousse RN4 – Trois individus capturés par les gendarmes

Cinq camions en provenance de Tsaratanàna ont été braqués par les dahalo.

Sans attendre longtemps, les Gendarmes ont réussi à intercepter trois individus impliqués dans le braquage des trois taxis-brousse de la coopérative nationale reliant Tana à Mahajanga, dans la nuit du mardi au mercredi dernier sur la RN4, aux environs de Tanambao Andranolava.

Une réunion avec les responsables du transport national dont le Directeur régional des Transports, le coordonnateur de l’ATT de Mahajanga ainsi que les représentants des coopé­ratives nationales et le chef de gare routière avec les Gendarmes a eu lieu hier matin.

Ce, afin de mettre en place des dispositions de sécurité face aux séries braquages des véhicules sur la RN4 ces derniers temps.

Désormais, les gen­darmes seront déployés le long de la route nationale mais aucun élément n’accompagnera les taxis-brousse, pour le moment. Une stratégie spécifique est en cours et sera appliquée pour sécuriser cet axe, d’après les Gendarmes.

Par ailleurs, cinq camions en provenance de Tsaratanàna ont été braqués par des dahalo mercredi matin à 8h au croisement à Ambavadiala sur la RN33A à Bekapaika ; le croisement qui bifurque vers Tsaratanàna se situe à 7km du pont de Kamoro, à Ambondromamy, district d’Ambato Boeny.

« Nous avons vu des sacoches éparpillées par terre de loin, et j’ai su que des dahalo ont attaqué les trois camions devant nous. Puis, tout d’un coup, ils étaient apparus et ont tiré des coups de feu. Ils ont menacé de me prendre en otage et m’ont blessé. Un des militaires qui nous a accompagné, a enlevé sa tenue pour ne pas se faire remarquer et s’était caché sous une bâche mais ils l’ont vu et l’ont tabassé gravement. On ne sait pas s’il est en vie ainsi qu’un enfant. Nous appelons les autorités à prendre une décision pour la sécurité de cet axe vers Tsaratanàna car nos vies sont en danger », a raconté le camionneur.

Des bijoux en or, de l’argent ainsi que des téléphones portables ont été dérobés par les dahalo, en plein jour.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi