Sport

Pétanque – Mondial : Iarotiana et Tita démarrent en fanfare

Le Mondial de pétanque a débuté, hier, à Phnom Penh. La capitale cambodgienne accueille les meilleurs boulistes du monde entier, des catégories jeunes et dames. Au programme de cette première journée figurait le premier tour des éliminatoires en concours de tir de précision. L’occasion pour Iarotiana Rakotoarivelona alias Maître Kely de s’illustrer d’entrée.

Il a réalisé le meilleur score des éliminatoires. Il a bouclé les cinq ateliers, soit boule seule, boule derrière but, entre deux boules, sautée et but, avec un cumul de 44 points, synonyme de première place et de qualification pour les quarts de finale.

Du côté des dames, il a été décidé d’engager Lalatiana Nirinaniaina alias Tita. Elle a terminé le premier tour au quatorzième rang, avec un score de 25 unités. Elle devra passer par les repêchages, ce jour, pour tenter de rallier la phase finale.

La compétition en triplettes constituées débute ce mercredi. Madagascar est le tenant du titre chez les jeunes après le succès de 2017. Iarotiana Rakotoa­rivelona, Naivo Fierenana, Tojo Rajaonarison et Aina Ravelojaona seront chargés de défendre ce titre.

Le quatuor malgache évolue sous la houlette d’une personnalité connue et reconnue dans le milieu, en l’occurrence Christian Andria­niaina, alias Nanou, champion du monde 2016. D’après ce dernier, les quatre jeunes boulistes se démarquent par leur polyvalence. « Ils sont très solidaires. Et aussi et surtout, chacun peut assurer aux trois postes sans souci. Ils ont bénéficié d’une préparation psychologique durant le regroupement, qui les aidera certainement. Sans oublier que je leur ai transmis mes expériences en compétitions internationales », confie Nanou à leur propos.

Le discours est pratiquement pareil du côté des dames, où le coach Dolys Randriamarohaja dirigera la formation composée de Hasina Malalaharison, Mirana Razafinakanga, Lalatiana Nirinaniaina, alias Tita, et Fetra Rakotoniaina. « Les quatre joueuses sont polyvalentes. Autant chacune d’entre elle peut occuper le poste de milieu ou de tireur, mais aussi assurer à la pointe », souligne l’entraineur.