Faits divers

Kidnapping – Une écolière enlevée par l’amante de son père

Enlevée à Soavimasoandro. Une fillette de dix ans a été retrouvée une semaine plus tard à Antanifotsy Antsirabe, séquestrée par une jeune femme que fréquente son père.

Un enlèvement qui a bousculé les mobiles envisageables. Alors que les inquiétudes rongeaient la maman d’une écolière de dix ans enlevée à Soavimasoandro le lundi 11 novembre, son calvaire a touché à son terme une semaine plus tard. Hier, l’enfant a été retrouvée à Antanifotsy Antsirabe, gardée contre sa volonté par une jeune femme que fréquente son père. Elle est néanmoins bien portante. La personne qui a enlevé la fillette est passée aux aveux. Les informations recueillies révèlent qu’elle aurait enlevé la fillette pour se venger du père de celle-ci. Au cours de ses relations avec le père de l’enfant, la jeune femme aurait fait une fausse couche en raison de maltraitances qu’elle aurait endurée à cause de son compagnon . Meurtrie, elle s’en serait de ce fait prise à l’enfant que le père de famille a eu avec sa précédente femme.

La mère de la fillette et le chef de famille n’habitent plus ensemble. L’enfant est resté avec sa maman alors que son père est parti emménager avec la jeune femme incriminée. Cette dernière connait néanmoins l’école de la fillette ainsi que certaines de ses habitudes. Après avoir ficelé son plan, elle est passée à l’action.

Piste suspecte
C’est l’oncle de la gamine qui a porté plainte à la police de la protection des mœurs et des mineurs. Les investigations ainsi diligentées ont révélé que le père de l’écolière n’était pas sans savoir que celle-ci a été enlevée par la jeune femme avec qui il a emménagé. Il a même envoyé un message (SMS) demandant à son ex-épouse de ne pas saisir les autorités.

L’enlèvement a été perpétré dans la matinée de lundi aux alentours de 11heures. Les témoignages et les enquêtes de voisinage ont révélé que la petite fille a été emmenée par une femme accompagnée d’un enfant, histoire de brouiller les pistes. Sans tarder, les proches de la fillette ont prévenu les autorités et ont dans la foulée lancé un avis de recherche, publié sur facebook, afin de la retrou­ver dans les meilleurs délais. Entre autres, sa mère a appelé toute personne en possession de renseignements susceptibles de permettre de retrouver la fille à la contacter. Elle a de ce fait fourni des contacts.

Le jour de sa disparition, la gamine portait la tenue de parade qu’elle porte pour l’école tous les lundis, dont une chemise beige, une robe marron et un compensé fushia. Elle devait déjeuner après la classe lorsque l’enlèvement a été commis.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter