A la une Sport

CAN – Démonstration offensive des Barea

Performance historique des Barea, larges vainqueurs du Mena nigérien, hier soir à Niamey. Score final : six buts à deux pour Madagascar, qui mène désormais dans le groupe K.

Jeu, set et match ! Victoire 2-6 de Madagascar, hier soir, en déplacement au Niger pour le compte des éliminatoires de la CAN 2021.
Menés un à zéro par le Mena nigérien, les hommes de Nicolas Dupuis ont inscrit quatre réalisations coup sur coup, en l’espace de trente minutes. Malgré le but prématuré de Wankoye sur coup franc (5e, 1-0), Mada­gascar n’a pas mis longtemps pour égaliser, grâce à une demi-volée de Bôlida (8e, 1-1).
Pas le temps de douter pour la sélection malgache, qui a marché sur la formation nigérienne par la suite. Doublé de Bôlida à la réception d’un coup franc en retrait de Carolus (26e, 1-2), penalty obtenu par le même Carolus et transformé par le nouveau capitaine, Anicet (35e, 1-3), et un quatrième point apporté par Carolus, encore lui, qui a bien repris un centre-tir de Métanire (38e, 1-4).
À la pause, la rencontre était déjà pliée pour les Barea, grâce à la demi-heure la plus prolifique de leur histoire.

La seconde joute ne fut qu’une simple formalité pour les Barea. D’autant plus que Paulin (54e, 1-5) et Morel (64è, 1-6) ont corsé l’addition. La réduction du score de Youssouf en fin de match ne fut ainsi qu’anecdotique.
Cette date du mardi 19 novembre restera à jamais dans les annales du football malgache en général puisqu’il s’agit de l’un des plus larges succès de Madagascar, mais aussi pour chacun des cinq buteurs.

Six points au compteur
Anicet avait marqué son second but avec les Barea sur penalty. C’est aussi sur penalty qu’il a trouvé le chemin de filets pour la première fois en tant que capitaine.
Pour Bôlida, c’est la deuxième fois de sa carrière en équipe nationale qu’il réalise un doublé. Pour Carolus et Paulin, ils soignent leurs statistiques avec, respectivement, neuf et huit points en sélection.
Quant à Morel, il s’agissait tout simplement de sa première réalisation, un an après sa décision de venir jouer pour la Grande île.

Dans l’autre rencontre du groupe B. L’Éthiopie a disposé de la Côte d’Ivoire, à Addis-Abeba, à la surprise générale. Score final : deux buts à un en faveur des Antilopes, qui se reprennent après leur défaite de samedi dernier à Mahamasina. Ce revers des Éléphants profite aux Barea, qui prennent seuls les rênes de la poule après deux journées, avec six points à leur compteur.