Accueil » Social » Propagation de la variole du Singe – Un médecin observe des symptômes suspects chez un patient
Social

Propagation de la variole du Singe – Un médecin observe des symptômes suspects chez un patient

Les éruptions cutanées font partie des symptômes de la variole du singe.

« C’est la première fois que j’ai vu ce genre d’éruptions cutanées, depuis mes nombreuses années de service en tant que médecin. Les boutons sont de couleur noire. Il ne s’agissait ni de varicelle, ni de gale, ni de rougeole », nous livre un médecin. C’est une constatation qu’il a faite la semaine passée, après avoir examiné un patient qui présentait des symptômes proches de ceux de la variole du singe, à savoir la fièvre et des éruptions cutanées.

Ayant suspecté la variole du singe, il a prescrit des analyses à ce patient d’une trentaine d’années. « Je ne peux pas dire que c’est un cas de variole du singe. Attendons les résultats des analyses », insiste-t-il. Ils seraient attendus cette semaine. Ce patient ne serait pas sorti du pays récemment, mais aurait été en contact avec une personne en provenance de l’étranger.

Le ministère de la Santé publique, à travers son directeur de la Veille sanitaire et de surveillance épidémiologique et riposte (DVSSER), le Dr Manuella Christophère Vololoniaina Nivoarisoa, a précisé, hier, qu’aucun cas de variole du singe n’a été détecté à Madagascar, pour le moment. « Des équipes effectuent des surveillances médicales sans interruption. Si un cas est confirmé, le ministère ne tardera pas à faire une déclaration», souligne-t-elle.

La variole du singe est une maladie virale et contagieuse par contact avec une personne, un animal ou un objet porteur du virus. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclenché son plus haut niveau d’alerte, à la mi-août, avec plus de trente mille cas confirmés dans le monde où elle se propage. Le virus n’est plus loin de Madagascar. Un cas a été confirmé à La Réunion, il y a quelques jours. Le ministère de la Santé publique rassure, cependant, que Madagascar est déjà prêt pour la surveillance et la riposte, au cas où le virus de la variole du singe circule dans le pays.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter