Accueil » Faits divers » Mahitsy – Une cinquantaine de véhicules inaptes à circuler
Faits divers

Mahitsy – Une cinquantaine de véhicules inaptes à circuler

La  direction  de  la  sécurité  routière  a  intensifié  les  contrôles  dans  les  subsidiaires rejoignant  la  RN4.

Des contrôles inopinés des véhicules opérant en zone rurale ont été effectués à Mahitsy et ses environs. En une journée, cinquante-et-un papiers ont été retirés et une cinquantaine de véhicules jugés inaptes à la circulation.

TRAQUE des véhicules ne respectant pas les exigences en termes de sécurité sur la route nationale numéro 4. Samedi, la direction générale de la sécurité routière auprès de la gendarmerie nationale a effectué des vérifications inopinées. Les véhicules de transport en commun opérant dans la zone rurale Ouest de la capitale, dont Mahitsy, Anjomoka, Antanetibe Mahazaza, Ampanotokana, Anjanadoria, ont fait l’objet de contrôles impromptus. Au total, cent quatre-vingt-dix-sept véhicules ont été inspectés par les vérificateurs sur terrain. Quarante-six triporteurs opérant dans cette partie de la périphérie Ouest de Tana ont été déclarés inaptes. Par ailleurs, cinquante-et-un papiers ont été retirés.

Des anomalies gravissimes, susceptibles de mettre en danger la vie d’autrui, notamment des passagers, ont été relevées. Pour certains, le système de freinage s’avérait défaillant, les phares éclairants inopérants, les bandes de roulement des pneus usées, les feux de signalisation non fonctionnels. Des cas de surcharges ont été de surcroît mis à nu et les véhicules concernés ont été mis en fourrière.

Mise en fourrière

Dans cette opération, les agents vérificateurs ont mis en fourrière douze véhicules pour défaut de visite technique. Les zones rurales échappent souvent aux contrôles routiers faute de déploiement suffisante de vérificateurs de la sécurité routière dans ces lieux. Habitués à cette situation, les usagers de la route, ainsi que les transporteurs qui travaillent sur ces axes ruraux, ne s’attendent pas à ce que les gendarmes s’y rendent pour procéder à des contrôles stricts, suivis de verbalisation si nécessaire. Après cette intervention qui a provoqué un remue-ménage à Mahitsy et ses environs, les éléments de la direction générale de la sécurité routière poursuivent les contrôles dans les axes reliant les zones rurales et suburbaines. Une accalmie se fait ressentir après cet assainissement massif. Les véhicules présentant des anomalies techniques ont déserté les routes et les cahiers des charges son t plus ou moins respectés.

La plupart des véhicules opérant dans de pareils axes ruraux ont vécu. Afin de prévenir tout risque d’accident de la circulation, la direction générale de la sécurité routière appelle à la rigueur les propriétaires de véhicules dans les entretiens et le remplacement des pièces défectueuses. La direction met également l’accent sur l’impératif des visites techniques.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter