Accueil » Social » Dr Andry Harifidy Ramanantsoa – « Inexistence de signes de réveil d’un volcan »
Social

Dr Andry Harifidy Ramanantsoa – « Inexistence de signes de réveil d’un volcan »

Le Dr en géophysique Andry Ramanantsoa, apporte des éclairages sur le réveil d’un volcan. Il affirme qu’aucun signe de réveil d’un volcan n’est apparu, pour le moment.

. Qu’est ce qui fait qu’un volcan se réveille ?

Le volcan s’est endormi. Puis, arrive un temps où le magma remonte à cause de la convection mantellique. À la suite des pressions qu’il subit, il remonte à la surface de la terre et entraîne l’éruption volcanique.

. Existe-t-il un volcan qui se réveille à Madagascar ?

Nous ne pouvons pas affirmer l’existence du réveil d’un volcan, pour le moment. Plusieurs conditions doivent être remplies avant de parler de ce phénomène. Et il faudra, par ailleurs, des discussions entre des géophysiciens, des géologues, entre autres, après l’apparition des signes précurseurs.

. Quels sont ces signes précurseurs ?

Le réveil d’un volcan s’amorce avec plusieurs signes. Notamment l’émanation de gaz du sous-sol et l’augmentation de la fréquence des tremblements de terre. Mais ces signes ne sont pas apparus. Il n’y a pas eu de fréquents tremblements de terre autour de ce lac, en tout cas.

. Mais de la fumée s’est dégagée du lac Tritriva, ces derniers jours. Quelles explications pouvez-vous apportez ?

Nous ne pouvons pas dire de quoi s’agit-il. Nous ne savons pas la provenance de la fumée. Nos seuls éléments, ce sont les images partagées sur les réseaux sociaux. Personne ne nous a demandé d’effectuer des descentes sur les lieux, après l’apparition de cette fumée. S’il s’agissait de fuite de gaz, les animaux et les personnes qui circulaient autour du lac auraient été asphyxiés. En Afrique, la fuite de gaz a engendré des pertes en vie humaine.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter