Accueil » Social » Environnement – Cinquante-mille bénévoles mobilisés lors du World Clean Up Day
Social

Environnement – Cinquante-mille bénévoles mobilisés lors du World Clean Up Day

Plus de cinquante-mille bénévoles ont été mobilisés dans toute la Grande île durant la journée World Clean Up day. Il a suffi d’une seule journée pour récupérer cinquante kilos de déchets à Ankatso II, hier et plus d’une centaine de kilos dans d’autres quartiers de la capitale.

Du plastique, des mégots de cigarette et d’autres déchets ont été rassemblés durant cette journée. « Le plastique occupe la majeure partie des déchets que les bénévoles ont enlevés dans tout le pays », indique Ornella Assimini, président de l’Association Let’s do it Madagascar.

La lutte contre les déchets sauvages est un combat de longue haleine nécessitant plus d’acteurs. Cet événement a été marqué par le nettoyage de plusieurs quartiers se trouvant dans toutes régions de Madagascar en mobilisant plus de bénévoles chaque année. En 2018, le World Clean Up Day a rassemblé près de cinq mille bénévoles.

Conscientisation

« Nous comptons plus de bénévoles chaque année. Ce qui signifie l’enthousiasme des jeunes dans cette activité. Cette année, nous avons réuni plus de deux-cents associations et quarante entreprises qui se sont ralliées à notre cause », enchaîne la responsable.

La particularité de cette année est la mobilisation des jeunes et citoyens responsables avec pour but de sensibiliser les leaders d’associations. « Le thème de cette année est les jeunes Malgaches engagés, Madagascar sans déchets. Pour nous, il faut éviter les déchets sauvages qui s’éparpillent à chaque coin de rue.

Réduire la consommation a fin de réduire les déchets fait partie des grandes lignes dans le nettoyage et la préservation de l’environnement. « Le recyclage nécessite aussi de l’énergie. Ce qui n’est pas favorable à la protection de l’environnement lorsqu’on constate qu’il y a plus de plastiques. L’important donc c’est de limiter l’utilisation des plastiques en avançant vers des solutions plus écologiques », indique la responsable.

Par ailleurs, certaines entreprises comme ECOCITY se lancent dans la réduction des déchets par le biais du compactage des bouteilles en plastique ainsi que le recyclage de celles-ci.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter