Faits divers

Mandoto : Un quadragénaire battu à mort

Un chef de famille a été froidement assassiné à Ampidirana Mandoto dans la nuit de jeudi 12 à vendredi 13 septembre aux alentours de 20 heures. La victime, un homme âgé de quarante-cinq ans, a été battu à coups de matraque jusqu’à ce que mort s’en était suivie. Le quadragénaire était dans un état méconnaissable lorsque ses bourreaux en avaient fini avec lui. De violents coups de bâtons, portés en plein sur sa tête lui ont été fatals. Le poste avancé de la gendarmerie nationale à Ampidirana est saisi de l’affaire. D’après les informations communiquées, les malfaiteurs n’ont rien pris sur le défunt. Après lui avoir ôté la vie, le trio a aussitôt décampé pour ne rien prendre.

La thèse d’un règlement de compte sur base de différends ou de conflits de voisinage est, de ce fait, privilégiée et les enquêteurs creusent dans ce sens. En avançant au fur et à mesure dans leur investigation, les limiers ont identifié trois suspects, lesquels ont déjà été entendus. Après que la gendarmerie a fait le constat, le corps inerte du quinquagénaire a été remis à sa famille. Les funérailles se sont déroulées quelques jours après le meurtre. Le sort des trois individus soupçonnés d’avoir trempé dans cette histoire est attendu.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter