Economie

Economie bleue : Des communautés pêcheurs soutenues

Le Japon offre 880 000 dollars pour la résilience des pêcheurs des récifs coralliens. Les bénéficiaires cibles ne sont pas encore connus de même que les activités à entreprendre pour cet objectif. La présentation de l’accord de mardi dernier a soulevé qu’il consiste à améliorer les moyens de subsistance et de sécurité alimentaire des pêcheurs tributaires de la pêche en récif corallien. « Ce projet vise à rendre les chaînes de valeur du poisson et des crustacés plus efficaces dans les pays de l’océan Indien à travers un partenariat avec la FAO », a indiqué le chargé d’Affaires japonais.

Un soutien décidé avant la tenue de la TICAD7 au Japon. « La FAO s’oriente sur la promotion de la gouvernance, des processus décisionnels participatifs et des meilleures pratiques en matière de pêche et d’aquaculture et sur l’amélioration de la qualité des produits de la pêche grâce à la réduction des pertes après capture », a indiqué son représentant. L’appui dans le secteur de la sécurisation des activités des petits pêcheurs tel le suivi des cahiers de charge des grands exploitants des mers du Sud notamment est attendu. Le malaise entre petits et grands exploitants ne s’est pas encore dissipé.