Accueil » Magazine » Prévention du coronavirus – Les gestes barrières font partie de la vie quotidienne
Magazine Santé

Prévention du coronavirus – Les gestes barrières font partie de la vie quotidienne

Pour éviter un nouveau pic des contaminations, le maintien des gestes barrières est nécessaire.

Cela fait deux semaines que le nombre des personnes nouvellement infectées par le coronavirus, dans la région d’Analamanga, baisse. Les statistiques officielles, émises par le Centre de commandement opérationnel (CCO) Covid-19 l’affirment. Et dans la communauté, de moins en moins de patients arrivent dans les centres de santé de base (CSB) et dans les centres de traitement de la Covid-19. Pareil, les personnes qui font du dépistage dans les centres de prélèvements à Befelatànana ou à Andohatapenaka sont de moins en moins nombreux. Mais « la garde ne doit pas baisser », soulignent plusieurs agents de santé. « Les gestes barrières doivent faire partie de la vie quotidienne », indique le Dr Abel Ranaivoson, président du syndicat des Médecins fonctionnaires, hier. Ainsi, le port de masque est impératif, la distanciation physique de un mètre doit être respectée. Il faut, en outre, se laver les mains avec du savon fréquemment. Malheureusement, de plus en plus de personnes négligent ces gestes barrières, notamment, le port de masque. Il n’est pas rare qu’on croise une personne sans masque dans les rues.

« Les personnes contaminées ont diminué, mais c’est dangereux si nous arrêtons d’être vigilants », indique Lalaina Razafinirinasoa, directeur du Programme de Marie Stopes Madagascar (MSM). Cette organisation non gouvernementale (ONG) veut appuyer les sensibilisations et les préventions contre la Covid-19. Elle a mis à la disposition du CCO-Covid-19, des chapiteaux, des bidons lave-mains, des pulvérisateurs, et des flyers de sensibilisation, hier. Le MSM prévoit de sensibiliser environ cinquante mille personnes, avec ce matériel.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter