Accueil » Social » Journées de solidarité – Des paramédicaux des régions s’alignent au mouvement
Social

Journées de solidarité – Des paramédicaux des régions s’alignent au mouvement

Mouvement de solidarité des paramédicaux.

Trois jours à partir d’hier que le mouvement de solidarité des paramédicaux s’applique auprès des centres de santé de base aux niveaux ruraux. Les paramédicaux se sont ainsi convenus de n’assurer que les cas urgents et les accouchements durant les trois jours, à compter de mercredi.

Les centres de santé de base des zones rurales et dans différentes régions ont rejoint le mouvement syndical des paramédicaux. C’est le cas dans les régions Amoron’i Mania ou Boeny ou encore Alaotra Mangoro et autres régions. Le pays compte près de mille cinquante CSB de niveau I. « La première journée s’est déroulée sans encombre, les paramédicaux dans les centres de santé de base se sont mobilisé. Le mot d’ordre a été de manifester le deuil et la solidarité face aux différentes formes de violences que risque le personnel paramédical en effectuant son travail. Et c’est ce qui s’est réellement passé aujourd’hui », indique Ralibera Andriamaholy, président du syndicat des infirmiers et des sages-femmes de Madagascar.

Le président a insisté sur le fait que depuis 2018, près de trois paramédicaux ont perdu la vie à la suite de violence et d’insécurité. Le ministère de la santé publique condamne les formes de violences appliquées sur ces derniers.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter