Océan indien

Transport aérien : Air Mauritius améliore ses performances

La compagnie nationale aérienne mauricienne a encore enregistré un résultat net négatif. Toutefois, son redressement est encourageant avec la diminution des pertes.

Air Mauritius vient d e dévoiler un résultat net négatif de 4,1 millions d’euros pour le premier trimestre de l’exercice financier 2019/2020 du 1er avril au 30 juin 2019. Ce résultat est en amélioration par rapport au résultat net négatif de 14,9 millions d’euros affiché au premier trimestre de l’exercice précédent, soit une amélioration de 10,8 millions d’euros.

La capacité offerte a été revue passant de 541 881 à 529 040 sièges, soit une baisse de 2,4%. Air Mauritius a transporté sur la période 395 192 passagers, en baisse de 1% par rapport au nombre de passagers transportés lors du premier trimestre de l’exercice précédent. La recette unitaire connait une très légère croissance à 222,4 euros et le taux de remplissage passe de 78,0 à 80,2%, indicateur d’une meilleure utilisation de la capacité mise en œuvre. Les recettes passent ainsi de 121,3 à 118,5 millions d’euros, soit une réduction de 2,3%. A noter aussi une baisse de 7,3% des coûts qui passent de 130,9 à 121,3 millions d’euros. «

La compagnie poursuit sa restructuration dans un contexte qui demeure compliqué pour le secteur aérien. Ce contexte particulier est dû aux incertitudes de l’économie mondiale, des tensions répertoriées sur différentes parties de la planète et de la baisse de la demande qui en résulte », analyse Air Mauritius.

Évolution stratégique

« Approuvées par les actionnaires en juin 2019, les mesures identifiées pour renforcer le capital de la compagnie, prendront effet à partir du deuxième trimestre de cette année financière. Les contours du nouveau modèle économique présentés en assemblée générale le mois dernier donnent des indications sur l’évolution stratégique de la compagnie. Un réseau plus robuste avec plus de fréquences sur des destinations à fort potentiel, une flotte plus adaptée et une intégration accélérée dans l’écosystème de l’aviation constituent les principaux axes à l’étude en ce moment», continue l’analyse.

«Des investissements au niveau du produit et du service se font simultanément avec les investissements dans la formation et l’accompagnement des employés. Trois initiatives majeures sont en cours : lancement d’un ‘Management Assessment Centre’ pour identifier la nouvelle génération de leaders, d’une école de formation pour pilotes de ligne et d’un grand sondage afin d’élaborer un plan, pour rendre meilleures les relations sociales. Tous ces chantiers en cours devraient déboucher sur l’amélioration de la performance de la compagnie dès cette année», conclut le rapport .

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter