Accueil » Magazine » Propagation galopante – Le coronavirus présent dans dix-neuf régions
Magazine Santé

Propagation galopante – Le coronavirus présent dans dix-neuf régions

En  deux  jours  consécutifs,  la  pandémie  a  fait  cinq  morts  et  cinq  cent quatre-vingt-deux  contaminés.

La pandémie de covid-19 tue cinq personnes dans trois régions différentes et continue de sévir dans dix-neuf régions avec plus de cinq-cents contaminés enregistrés en deux jours.

Situation inquiétante exactement quatre mois après la révélation des trois premiers cas de coronavirus dans le pays. Il s’agit de la dimension régionale de la propagation du coronavirus qui vient de faire en deux jours consécutifs, cinq morts et cinq cent quatre-vingt-deux contaminés. Dix-neuf régions sur vingt deux sont infestées. L’une d’elle, Matsiatra Ambony, vient d’enregistrer samedi, le premier décès lié au coronavirus dans la région. Hier, parmi les quatre morts annoncés se trouve un habitant d’Antsiranana, chef-lieu de la région Diana, dans l’extrême Nord de l’île.

La région Analamanga continue d’enregistrer le nombre maximal de décès lié au coronavirus, dans un contexte de progression de la contagion dans l’agglomération d’Antanana­rivo, la capitale où se trouve la part importante de la population active du pays. En confinement partiel et victime de la fermeture des entreprises franches résolues à mettre au chômage technique leurs employés, la région Vakinankaratra enregistre un effectif croissant de nouveaux porteurs du covid-19 et de patients en état grave.

Chiffres

« Dix-huit régions sont actuellement touchés par le coronavirus. La région Analamanga est la principale victime », constate la Professeure Hanta Marie Danielle Vololontiana, porte-parole du centre de commandement opérationnel de la lutte contre le covid-19. Les régions sans cas de coronavirus officiellement rapportés restent Melaky, Androy, Atsimo-Atsinanana et Amoron’i Mania. Au Sud de l’île, la région Anosy et principalement la localité de Tolagnaro, compte quinze guéris parmi les deux-cent trente-et-un annoncés samedi.

Hier, parmi cent-cinquante-neuf guéris recensés, deux sont localisés dans la région Itasy, et plus précisément à Arivonimamo, et un dans la région Boeny. De la période allant du 19 mars au 19 juillet, le nombre de patients en état grave se multiplie pour atteindre quatre-vingt-dix-sept dont cinq rapportés hier. Tandis que le pays compte jusqu’à hier, trois mille quatre cent quatre-vingt-dix-huit guéris et trois mille quatre-cent quatre-vingt douze malades en traitement, soit une différence de quatre unités, le déploiement de la technologie GenExpert dans douze régions explique la découverte de plusieurs cas positifs dans les quatre coins de l’île.

Cette technologie consistant en un test moléculaire détectant le coronavirus en quarante- cinq minutes chez une personne, a permis la détection de quarante-six cas positifs dans six régions, pour le cas exclusif d’hier.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter