Accueil » Épinglé » Les réseaux 4G soutiennent les communautés à travers la pandémie de Covid-19
Épinglé Magazine

Les réseaux 4G soutiennent les communautés à travers la pandémie de Covid-19

Une grande partie du battage médiatique actuel dans l’espace des télécommunications se concentre sur le déploiement de la technologie 5G, les nouveaux réseaux mobiles qui alimenteront la quatrième révolution industrielle (4IR). Mais c’est en fait la technologie 4G – LTE – qui fournit une connectivité vitale pendant la pandémie de Covid-19 en ce moment, lorsque les communautés en ont le plus besoin.

Appelée « évolution à long terme » pour lui donner son nom complet, LTE est la technologie réseau utilisée par 52 % des appareils mobiles du monde. C’est donc cette technologie 4G qui a sous-tendu les initiatives numériques innovatrices qui ont soutenu les communautés pendant la pandémie de Covid-19.

La pandémie et le confinement ont posé à l’humanité des défis mortels. Les personnes, les pays et les organisations sont à la hauteur de ces défis, utilisant souvent nos capacités évolutives en matière de télécommunications. Cependant, la nouvelle ère a vu naître des opportunités, que les innovateurs ont également pu saisir grâce à la connectivité 4G.

Cela restera le cas à moyen terme.

«Jusqu’en 2025, la LTE continuera à faire le gros du travail », a déclaré Henry Calvert, responsable du futur programme de réseau Network 2020 au Global System for Mobile Communications (GSMA), « Nos réseaux 4G resteront essentiels… Ils continueront d’être importants pour les cinq à sept prochaines années », a-t-il déclaré.

S’exprimant lors du récent Sommet GSMA LTE de 2020, Calvert a déclaré que pendant la pandémie, la LTE était en train de prendre de l’importance dans la fourniture de la télésanté et de la télémédecine, ainsi que dans l’expansion des services de réseau aux points d’accès pour soutenir les malades par l’intermédiaire des hôpitaux et d’autres services de soins de santé.

Outre le rôle important que joue la 4G dans le soutien aux services de santé, elle répond également aux besoins en données et en connectivité des nouveaux modes de vie qui se dessinent depuis le confinement.

Selon Calvert, les opérateurs rapportent que l’utilisation des données a augmenté de plus de 70 % par client pendant la pandémie, grâce aux services en ligne et à la consommation de services vidéo à la demande comme Netflix, qui a récemment déclaré avoir ajouté 15,8 millions d’abonnés en un an – soit plus du double des attentes.

«On a même appelé les fournisseurs de vidéo à la demande à réduire la qualité de la vidéo qu’ils déploient et à encourager les gens à utiliser la télévision à définition standard plutôt que la télévision à haute définition pour préserver la capacité des réseaux d’éducation en ligne, de santé en ligne et d’entreprises en ligne,  » dit-il.

«Au fur et à mesure que la transformation se poursuit, elle a été axée sur l’expansion de la capacité 4G », a-t-il déclaré. «Mais la transformation de la 5G sera clairement nécessaire à l’avenir pour répondre aux demandes en ligne.»

Durant la périodedu COVID-19, les réseaux 4G ont également joué un rôle déterminant dans la prise en charge des applications de recherche de contacts, qui peuvent localiser et notifier les contacts des personnes infectées à distance, tout en protégeant la vie privée des utilisateurs. Les réseaux LTE ont également fourni des données gratuites pour faciliter le suivi des contacts afin de faire le maximum pour s’assurer que l’infection ne se propage pas davantage.

La LTE sous-tend également les changements récents dans les modes de vie, une grande partie de la population travaillant, éduquant leurs enfants, faisant du shopping et socialisant à partir de la maison à l’aide de plateformes en ligne.

La LTE est si cruciale pour ce nouveau paradigme, qu’il doit demeurer l’infrastructure prioritaire à court terme, alors que les sociétés sont aux prises avec la pandémie.

« Nos groupes de renseignement de la GSMA montrent qu’il y aura une baisse à court terme du déploiement de la 5G », a déclaré Calvert. « Mais cela reviendra rapidement à des niveaux normaux. Nous assistons toujours au lancement de réseaux 5G, car nous savons maintenant que la 5G ne peut que répondre à la demande de données qui a été satisfaite par nos réseaux LTE.»

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi