Faits divers

Avaratsena Itaosy – Des bandits commettent un double braquage

Itaosy a été secoué par ces braquages.

Jeudi à la tombée de la nuit, quatre bandits équipés d’armes de poing ont attaqué un magasin de gros et une boucherie. La gendarmerie a fait preuve de vélocité.

Braquage éclair à Avaratsena Itaosy. Avant-hier en début de soirée, une escouade de bandits armés a attaqué deux commerces. Le gang a sévi, aux alentours de 18 heures et quart, alors que le quartier commençait à plonger dans la pénombre. Opérant à visage découvert, quatre individus ont fait irruption dans un magasin de gros, sur le point de fermer. N’y ayant pas trouvé de l’argent en liquide, ils se sont attaqués à une boucherie jouxtant le commerce pris pour cible.

D’après les préjudices déclarés à la brigade territoriale de la gendarmerie nationale à Itaosy, une somme s’élevant à 400 000 ariary est tombée dans l’escarcelle de la bande. Brandissant une arme automatique d’après les victimes ainsi que les témoins oculaires du braquage, les voleurs se sont fait la malle en courant comme des dératés à travers les
ruelles d’Avaratsena Itaosy. Aucun blessé n’est, en revanche, signalé.

Les voleurs sont restés sur les lieux du crime pendant quelques minutes à peine. Postés non loin, des éléments de la brigade territoriale de la gendarmerie nationale à Itaosy se sont précipités sur les lieux. Ayant déjà pris la fuite avant que ces derniers ne débarquent, les malfaiteurs ont pris une longueur d’avance. Une poursuite s’est alors engagée
à travers les dédales des ruelles d’Itaosy.

Ratissage
En se faufilant dans le noir à travers les maisons bâties pêle-mêle, les fuyards ont réussi à semer les gendarmes qui les suivaient à la trace.
« Un dispositif a été mis en place pour faire face à de pareille situation. Nos gendarmes sont déployés dans les agglomérations ainsi que les points sensibles, de jour comme de nuit, afin qu’ils puissent intervenir en temps réel. L’objectif est de s’assurer à leur opérationnalité immédiate », explique le commandant de la brigade territoriale de la gendarmerie nationale à Itaosy.

Les éléments de patrouille de la brigade territoriale ont été les premiers à intervenir. Avertis, les hommes du poste fixe de Bemasoandro Itaosy ont effectué un bouclage. Pour sa part, l’équipe légère d’intervention a passé au peigne fin les environs pour essayer de retrouver les traces des braqueurs, mais ces derniers demeuraient introuvables. Aux dernières nouvelles, les gendarmes ont mis la main sur des indices sérieux susceptibles de leur permettre de retrouver les traces des malfaiteurs. Les recherches se poursuivent.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter