Accueil » Actualités » Fermeture de frontière – Les rapatriements se multiplient
Actualités

Fermeture de frontière – Les rapatriements se multiplient

Une centaine de personnes est prévue débarquer à l’aéroport international d’Ivato, ce jour. Un appareil de la compagnie Air Mauritius transportera des Malgaches à Maurice qui ont choisi de rentrer au bercail. Cet appareil devrait atterrir sur le tarmac, vers 11 heures. «Nous avons prévu l’arrivée de cent dix-huit Malgaches en provenance de Maurice. Nous ne savons pas encore si le vol sera complet. Certains auraient désisté. Nous attendons la confirmation », indique le coordonnateur général du Centre de commandement opérationnel (CCO) Covid-19, le général Elack Olivier Andriakaja, hier.

À l’île Maurice, il n’y a plus de cas actif de coronavirus depuis le mois de mai. Le CCO n’a pas précisé si ces voyageurs seront mis en quarantaine à leur arrivée, comme cela été le cas pour les femmes travailleuses qui rentraient de Koweït, récemment.

C’est la deuxième fois, que des Malgaches à l’étranger, ont pu retourner au pays, depuis la fermeture des frontières, au mois de mars, suite à l’épidémie du coronavirus. Le 9 juin, cent soixante dix Malgaches qui ont travaillé à Koweït sont arrivés à Ivato.

Des ressortissants étrangers vont, également, quitter Madagascar, ce jour. Leurs pays les ont rapatrié. Ce matin, soixante Européens qui ont séjourné à l’île Sainte-Marie vont pouvoir rejoindre La Réunion, à bord d’un appareil d’Air Madagascar, selon une source. Vers le début de soirée, une compagnie sri lankaise est prévue récupérer des Sri Lankais qui auraient travaillé à Madagascar.

Le rapatriement des étrangers à Madagascar se poursuivra avec le vol Antanana­rivo-Paris prévu pour le 21 juin. Un appareil de l’Air France devrait arriver à l’aéroport pour embarquer plusieurs centaines d’Européens, à savoir, des touristes ou des personnes qui ont des problèmes de santé.

Des Malgaches en Europe, en Asie, attendent aussi leur rapatriement. Ils demandent à ce que le Gouvernement accélère les dispositifs de rapatriement qu’il a annoncé, au début de ce mois.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi