Accueil » Actualités » Franklin Andriamanarivo -« On a atteint notre objectif »
Actualités Sport

Franklin Andriamanarivo -« On a atteint notre objectif »

Franklin a dirigé les Barea pour la première fois,  en Afrique du Sud.

Une dizaine de jours après la Cosafa Castle Cup, le sélectionneur des Barea revient sur le parcours de son équipe. Avec un peu plus de recul, Franklin Andriamanarivo estime que le bilan de la campagne sud-africaine est positif.
Précisons qu’il s’agissait de sa toute première expérience internationale. « Oui, c’est positif, car on a atteint l’objectif initialement établi, c’est-à-dire les demi-finales. Vu le format du tournoi, à savoir des équipes comme Madagascar qui disputent trois matches en phase de groupe, puis affrontent des adversaires directement qualifiés pour les quarts de finale, j’avais dit que nous devions atteindre les demi-finales, avant le coup d’envoi de la compétition », confie-t-il.
Pour rappel, la Grande île a battu le Mozambique lors de son premier match. Par la suite, elle a été tenue en échec par les Seychelles, avant de retrouver le chemin de la victoire face aux Comores.
En quarts de finale, Mada­gascar a sorti l’Afrique du Sud aux tirs au but, avant de perdre par deux fois en demi-finales face à la Zambie, puis dans la petite finale face au Lesotho.
La Grande île a été récompensée du trophée du Fair Play, à l’issue du tournoi. Tandis que le milieu offensif de Fosa Juniors Boeny, Dax, a reçu le trophée de Meilleur joueur.
Néanmoins, tout n’est pas rose et les Barea doivent encore fournir des efforts. Et ce, afin de rehausser leur niveau et espérer aller plus loin la prochaine fois.
« Certes le bilan est positif, mais il reste encore des choses à améliorer. Entre autres, nous devons travailler la finition. Au niveau tactique, les joueurs sont disciplinés et appliquent bien les consignes. Par contre, ils peinent et se précipitent au moment de conclure. J’ai envoyé des rapports auprès des ligues régionales, qui les transmettront aux clubs, concernant les efforts à réaliser dans ce secteur », rajoute Franklin.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter