Accueil » Actualités » Toamasina – Un circuit communautaire créé
Actualités Régions

Toamasina – Un circuit communautaire créé

Des actions exclusives aux localités périphériques des grandes villes malgaches. Depuis son arrivée dans l’ile, c’est  ce que PSI Madagascar, par l’intermédiaire de ses agents communautaires, entreprend auprès de la population, à travers les centres de santé de base (CSB). Ce circuit facilite ainsi l’accès des communautés rurales à certains médicaments et soins.
Dans le cas de Toamasina, une dizaine de villages en bénéficie. Tel celui d’Antetezam­baro où se trouve un point d’approvisionnement .
C’est un lieu où des habitants formés par PSI Mada­­gascar ont la tâche de stocker les médicaments destinés à la communauté locale en fonction de ses besoins. Ces agents communautaires gèrent surtout les médicaments contre la diarrhée, la fièvre, le paludisme et aussi les contraceptions.
« Ces points d’approvisionnement appartiennent à des villageois, mais les premiers soins se réalisent toujours au niveau des CSB les plus proches»,  confie la Dr Nadie Rabenan­drasana du CSB II d’Antete­zambaro. En outre, PSI Madagascar œuvre pour l’adduction d’eau potable, « pure et saine », accessible à tous. C’est pourquoi l’organisme promeut les produits Sûr’Eau Pile, et participe à l’attribution de kits d’hygiène et de conteneurs d’eau aux centres de soins des localités situées dans la périphérie de Toamasina.

Andry Patrick Rakotondrazaka