Accueil » Actualités » Betroka – Lancement de drones contre les dahalo
Actualités Faits divers

Betroka – Lancement de drones contre les dahalo

Le camp de l’Unité Spéciale Anti-Dahalo a été inauguré vendredi. Deux drones et un hélicoptère viendront s’ajouter à un char blindé.

Une unité d’élites hyper- équipée pour mâter les dahalo les plus redoutés. Le président de la République Hery Rajaonarimampianina, a annoncé, vendredi, une dotation en drones et en hélicoptère à l’Unité Spéciale Anti-Dahalo (USAD), basée à Bereoreo Mahabo, une commune enfouie à 54 kilomètres au Sud-Est du chef lieu de district de Betroka. Son camp est  implanté dans une zone limitrophe, tristement connue pour être une plaque tournante du vol de bétail et des actes de banditisme, qui ébranlent le Sud. Équipée de tout un arsenal militaire, comprenant des fusils lance-grenades, ainsi que des fusils d’assaut les plus performants, l’USAD est l’une des forces les plus sophistiquées de Madagascar. Outre ses redoutables armes, ses commandos utilisent des gilets pare-balles à la pointe de la technologie, dès qu’ils sortent de leur camp, pour se lancer dans des  missions périlleuses dans les dédales de montagnes, favorables aux embuscades, où le danger guette à tout moment. Pour assurer la défense de la caserne, le secrétariat d’État chargé de la gendarmerie nationale, a dépêché début avril un Blindé de Reconnai-ssance à Roues (BRDM) soviétique. Avec sa mitrailleuse et sa tourelle pouvant faire  des tirs à 360°, le cuirassé est  l’une des armes imparables de l’USAD. Les drones et l’hélicoptère semblent bien être les matériels qui manquaient à cette forteresse ainsi qu’à ses gendarmes surentraînés, pour remonter les traces des  dahalo, sécuriser les interventions, agir en temps réel,  déceler les repaires des bandits, et les traquer.
Galères
L’envoi de drones en éclaireurs et d’une libellule de fer pour assurer un appui aérien des éléments au sol, ont été préconisés pour amoindrir les risques auxquels sont exposés les
hommes de l’USAD, et de prendre de court tout guet-apens qui se prépare. En effet, le 31 mars, un gendarme de l’USAD est tombé sous les balles d’un ramassis de dahalo sur une piste de troupeaux volés, débouchant à Iakora. Pris dans cette fusillade meurtrière, un autre élément de cette même  formation d’élites, a été frappé de projectiles dans un déluge de feu, et a dû être évacué par hélicoptère pour hospitalisation d’urgence.
Seth Adriamarohasina

11 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • voilà, un peu de bon matos, pour les Gendarmes! manque deux ou 3 mitrailleuses calibre:12.7,montées sur des pickup, qui pourrons permettre, de tirer à 1km sans se faire blesser!d’autres blindé soviet seraient bienvenu !

    • Sauf si l’etat a des moyens enormes pour se payer des drones operationnels, les conditions climatiques, la faible autonomie de ces appareils ainsi que leur vulnerabilité montrent encore les mauvais choix faits par les autorités. Il y a des solutions beaucoup plus efficaces et a moindre cout qui pourraient être prises mais curieusement et malgré la présence de ces solutions depuis HUITS MOIS aucune décision ne se fait c’est consternant !

    • Message

      les drones a 1000 euros ne volent qu 1/4 H en condition optimale Donc visibilite du terrain 7 a 8 mn pour coef securite . distance au mieux de 4 km mais plutot 1 km et en immersion…Le jour ou il y aura des drones..comme les bus chinois… ce sont les enfants du general qui joueront avec

  • Seul le Peuple en armes pourra resoudre le probleme des Dahalo rural ou urbain.l’ETAT, c.a.d l’armée+Gendarmerie+Police(l’appareil d’Etat) est trop corrompu, tro pourri jusque dans ses Fondations, ne peut plus rien faire pour la sécurité du Peuple malagasy.l’ETAT malagasy est en degenerescence, en déliquescence. L’écroulement de cet ETAT corrompu n’est qu’une question de temps.

  • Message:a M/scar, c’est l’ETAT malagasy lui-meme,qui joue le role et la fonction de DAHALO PRINCIPAL. Ne soyons pas IDEALISTE!

  • Quant à l’hélicoptère, une vieille alouette II largement dépassée dont je doute de l’état mécanique, son rayon d’action reste très limité, sa vulnérabilité est évidente surtout si les dahalo s’équipent de lance roquette.

  • Il semblerait qu’un journal qui réclame la liberté de la presse n’est pas pour la liberté d’opinion. Les deux commentaires laissés sur ce site qui n’étaient ni injurieux ni polémiques mais qui exprimaient la VERITE aient été tous simplement supprimés. On est mal parti…

  • Message: drone jouet pour gossesde riches on verra cela…
    les dahalo aussi savent manier le drone cam… faut lacher les chiens et pas des milou