Accueil » Economie » Entrevue – L’ambassadeur européen reçu à Ambohidahy
Economie

Entrevue – L’ambassadeur européen reçu à Ambohidahy

L’ambassadeur  Giovani  di  Girolamo  et  le  ministre  Edgard Razafindravahy,  lors  de  leur  rencontre  d’hier.

Le ministre Edgard Razafindravahy a reçu hier l’ambassadeur de l’Union européenne Giovani di Girolamo. Plusieurs sujets ont été abordés par les deux hommes.

LE ministre de l’Industrialisati on, du commerce et de la consommation Edgard Razafindravahy a reçu hier à son bureau l’ambassadeur de l’Union européenne Giovani di Girolamo. Les deux hommes ont abordé le dialogue public-privé, le climat des affaires, la loi sur les investissements, les zones pépinières industrielles, du projet PADEIR et de la vanille..

D’emblée, Edgard Razafindravahy a souligné l’effort réalisé par le gouvernement dans l’amélioration du climat des affaires, notamment dans le cadre de ce Dialogue Public-Privé qui s’est tenu la semaine dernière. Le DPP aboutira sur des engagements concrets de la part du secteur public et du secteur privé, autour des thématiques par filière (PPN, agro-business, textile… ), et des thématiques transversales (énergie, accès au financement, logistique…).

Dans ce même sillage, le ministre a avancé la discussion autour de l’avant-projet de loi sur les investissements en cours, lequel est fortement soutenu par l’ensemble des groupements du secteur privé.

Promotion de la vanille

Autour de l’industrialisation dont son département est le premier responsable concerné, Edgard Razafindravahy a présenté les zones pépinières industrielles et leur importance capitale pour l’industrialisation locale.

Les deux personnalités ont ensuite discuté du projet PADEIR (Projet d’appui au développement des exportations, et à l’intégration régionale), qui comprend l’APEX (Agence de promotion des exportations) qui est une plateforme de soutien à l’exportation pour les petits entrepreneurs malgaches. Sur ce point, l’ambassadeur a indiqué que l’UE et l’AFD (Agence française de développement) sont prêts à contribuer financièrement. Une contribution toutefois conditionnée par la recherche d’une solution pérenne de financement pour l’APEX.

S’agissant de la vanille dont la promotion sera au programme de sa prochaine mission à Genève (Suisse) lors de la 12ème Conférence ministérielle de l’OMC (Organisation mondiale du commerce), Edgard Razafindravahy a indiqué qu’il s’agira de faire connaitre la vanille naturelle de Madagascar sur le plan international.

Au terme de leur rencontre d’hier, l’ambassadeur européen et le ministre se sont accordés sur l’importance de soutenir la communication institutionnelle des programmes en cours auprès des entrepreneurs… et de la population.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter