Social

Santé – Décès suspect dans la rue

Un homme s’est évanoui à Besarety et ne s’est plus réveillé, hier vers 17 heures. Les causes de son décès ne seraient pas connues. Des éléments du Brigade d’intervention spéciale (BIS), arrivent sur le lieu, pour intervenir. Mais à la fin, ce sont les agents du Bureau municipal d’hygiène (BMH) de la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA) qui prennent en charge cette victime sans vie.

Il ne s’agit pas de la première intervention du BIS, dans la journée du 19 mai. Vers 14 heures, deux véhicules transportant quelques agents ont été mobilisés à Tsaralalàna, où un homme a perdu connaissance. Un test de diagnostic rapide (TDR) du Covid-19 a été effectué sur cette victime, le résultat aurait été négatif. Il paraît qu’il a fait une crise d’épilepsie. Il aurait été, toutefois, amené dans un hôpital de la capitale.

Plusieurs personnes ont fait des malaises sur des lieux publics dans la ville d’Antananarivo, ces derniers temps. Hier, une femme a perdu connaissance à Analamahitsy, tôt le matin. Toujours dans la matinée, un homme a fait un malaise à Antaninarenina. Seuls les tests confirmeront si un individu faisant un malaise dans la rue porte le virus du Covid-19 ou non. Beaucoup pensent, également, que ces malaises sont provoqués par la faim.