Régions

Ambanja – Ouverture de la campagne de vanille

Pour les planteurs, les gousses de vanille sont matures.

Les gousses de vanille verte sont maintenant à point, selon les spécialistes. Mais les planteurs auraient voulu avancer la date d’ouverture de la campagne, craignant les vols sur pied.

Enfin, la date d’ouverture de la campagne vanille 2019-2020 dans le district d’Ambanja est fixée pour le lundi 25 mai prochain. Ce, malgré les doléances des planteurs de vanille dans le district d’Ambanja, regroupés au sein d’une plateforme ad hoc, réclamant l’avancement de cette ouverture à une semaine avant la date butoir fixée par le ministère.

Apparemment, il s’était avéré difficile pour ces planteurs d’attendre cette date car les gousses sont toutes matures, il y a déjà plus de deux semaines, surtout dans la zone littorale. En conséquence, c’est un véritable casse-tête pour eux car l’insécurité gagne du terrain. Des inquiétudes sont également soulevées concernant le remboursement du prêt bancaire pour certains planteurs.

C’est pourquoi des membres de cette plateforme ont fait le déplacement à Antsiranana pour rencontrer les responsables régionaux dont le chef de région et le directeur régional du commerce afin de résoudre ensemble leurs problèmes. Lors d’une réunion à la Résidence de la région Diana, les planteurs ont rappelé qu’une lettre de doléances a été déjà envoyée auprès du ministère le 2 mai dernier, mais elle nécessite beaucoup de préparatifs pour en décider. Donc, ils attendaient la réponse y afférente.

« Sous vide »

« Retarder la date d’ouverture est extrêmement risqué pour nous les planteurs, en raison de la recrudescence des vols et de meurtre. En outre, nos produits seront endommagés», a soulevé Roger Ben’Saol, président de la Plateforme régionale de concertation pour le pilotage de la filière vanille (PRCP) de la Diana. D’autres groupements des producteurs ont même avancé que pour pallier les lacunes du point de vue des textes réglementaires, ils ont l’intention de récolter la majorité partie des gousses vertes des zones littorales. Toutefois, la plupart des produits cueillis en ce moment sont des gousses de vanille verte qui ne remplissent pas les conditions optimales pour un taux de vanilline suffisant.

« Pour éviter que les gousses ne soient volées sur pied, nous préfèreront avancer les cueillettes plus tôt », ont-ils affirmé. Cette pratique entraîne également une utilisation abusive du « sous vide ». Cette méthode est un très bon moyen de conservation de la vanille. Le hic c’est que de nombreux opérateurs y ont recours avant que la vanille ne soit stabilisée à un stade où son humidité est encore trop élevée.

Quoi qu’il en soit, la saison 2020 de la vanille s’annonce prometteuse car le climat de cette année a été propice pour la filière. Une campagne qui serait plutôt bonne selon les producteurs.

« Pour que ce retard de la date d’ouverture de campagne ne se reproduise plus, les techniciens doivent bien contrôler et évaluer la floraison en septembre, tandis que les planteurs auront l’obligation de rendre la fiche phénologique » a proposé le chef de région Malaza Ramanamahafahay.