Accueil » Social » Confinement – Des mariages reportés
Social

Confinement – Des mariages reportés

Ceux  dans  le  domaine  de  l’évènementiel    sont  les  plus  touchés  par  l’effet de  la  situation  sanitaire.

Les jeunes couples qui comptaient s’unir ce samedi, doivent remettre à plus tard le plus beau jour de leur vie. Confinement dû au coronavirus oblige.

Après l’annonce de mesures liées au confinement total le week-end après le discours du président de la République, des futurs mariés sont contraints de reporter leurs cérémonies de mariage civil et religieux. Tefy et sa fiancée sont parmi ceux qui voulaient se passer les bagues aux doigts ce samedi. Toutes les préparations étaient à deux doigts de se terminer lorsque le confinement total a été annoncé.

« Nous avions prévu de nous marier dans la capitale ce week-end. Malheureusement, nous devons reporter la date puisqu’ on ne peut pas se déplacer dans la capitale à cause de la fermeture des routes nationales. Mais également, le mariage civil ne pourra pas être effectué à cause des mesures annoncées », indique le futur marié.

Pour le couple, toutes les préparations, à savoir les décorations et tous les détails, étaient presque prêtes. « Nous avons déjà versé une avance pour le traiteur, les décorations pour l’Église, et la salle de réception. Le mariage sera reporté à une date ultérieure que nous ne pouvons encore déterminer », déplore-t-il.

Salles de réceptions

Dans le premier arrondissement, près de seize mariages civils prévus pour samedi vont être reportés. La plupart de ces mariages civils étaient organisés depuis des mois à l’avance. Mais ces derniers ne pourront pas se dérouler comme prévus. Selon l’explication d’un responsable de cet arrondissement, il devra appeler chacun d’eux afin de confirmer le report de la date.

Dans la commune Anosiala, district d’Ambohidratrimo, trois mariages ont été annulés pour la même raison. « Nous avons proposé aux futurs mariés d’avancer la date durant des jours ouvrables. Certains ont accepté, d’autres hésitent encore. Durant les jours ouvrables le nombre d’ invités ne doit pas être supérieur à cinquante personnes », indique Olivier Randriamihaja Efaharintsoa, maire de la commune Anosiala.

Toutes les réservations sur les salles de réception de mariage pour le samedi ont été annulées, hier. Les responsables de salles de réception déplorent une perte énorme. « Nous avions deux réservations pour le samedi. Les salles ont été décommandées par les futurs mariés. Et ce en attendant que la situation se calme », mentionne Miora Ratsimbason, responsable de l’espace loisirs New Para, Ivato. Cette organisatrice évènementielle, craint une lourde perte. « J’ai perdu plus de 1 000 000 d’ariary. On a dû libérer du personnel puisque la charge était trop lourde », enchaîne-t-elle.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter