Social

Garderie – Une salle d’allaitement pour les mères

Tranquilles. Depuis l’existence de la garderie au sein du ministère des Affaires étrangères (MAE), les mères qui allaitent se sentent plus motivées dans leur travail. Elles peuvent travailler et allaiter leur bébé sans se déplacer ou rentrer à la maison. Cette initiative vise à faciliter leur quotidien, et à assurer un allaitement maternel sans lait infantile par des biberons jusqu’au sixième mois du bébé. Quelques ministères sont devenus des modèles pour les autres ministères n’ayant pas encore des garderies. Des entreprises privées optent aussi pour des espaces dédiés aux enfants au sein de l’entreprise.
Sur 98 % des mères allaitantes, seules 41 % optent pour l’allaitement maternel jusqu’à six mois, sans accompagnements nutritifs, selon un chiffre du service de lutte contre la malnutrition au sein du ministère de la Santé publique en 2017. Beaucoup de mères qui donnent le sein n’ont pas la possibilité d’allaiter sur leur lieu de travail, ni d’envoyer leur nourrisson à la crèche, ni de les confier à des membres de la famille. « Il nous était impossible d’envoyer le bébé à la crèche. Sans voie de recours, nous l’avons confié à ma tante et je rentre tous les midis pour allaiter. C’est une course quotidienne et dure. Je ne cesse de penser à mon bébé. Mais il faut s’y habituer », raconte Michella Rasoanoro, mère de famille.