A la une Politique

Débat sur le velirano – L’État défend les projets présidentiels

Faire un état des lieux de la concrétisation des engagements présidentiels est l’objet du débat d’hier, à Antanimena. Les échanges n’ont, cependant, pas permis d’être plus avancé sur la question.

Concrè-tement, que se passe-t-il ? Une question à laquelle bon nombre de ceux qui ont assisté à la conférence-débat qui s’est déroulée à l’hôtel Centell Antanimena, hier, attendent des réponses en long et en large. Le déroulement et l’issue des échanges n’ont cependant, pas suffi à étancher la soif de réponse suscitée par le thème « Velirano, un an après ».

Où en est-il de la concrétisation des « Velirano » ? Qu’en est-il du financement ? Comment mener à bien les projets ? Qu’est-ce qui a déjà été fait ? Que reste-t-il à faire ? Seront-ils faits à temps ? Autant de questions qui trottinaient dans les têtes hier, mais qui n’ont pas eu de réponses satisfaisantes. La question des moyens qui seront injectés dans la réalisation des engagements présidentiels, par exemple, n’a été qu’effleurée.

Organisé par les alumnis du « Youth leadership training programme » (YLTP), le « Donakafon’ny tanora » (DATA), d’hier devait permettre de faire le point sur la mise en œuvre des engagements présidentiels, par le biais de l’intervention de trois panélistes. Rinah Rakoto­manga, directeur de la communication de la présidence de la République, Hery Rason, directeur exécutif de l’ONG Ivoary et Alain Andriamiseza, vice-président de la plateforme des opposants ou RMDM, remplaçant du député Fidèle Razapiera annoncé à l’affiche.

Au regard de la composition du panel, certains s’attendaient à ce que le représentant de la société civile interpelle sur les zones d’ombre du programme présidentiel. Qu’il creuse en profondeur pour amener la responsable de la communication de la présidence de la République dans ses retranchements, à en dire plus que ce qui se sait déjà sur les « Velirano ».

Prévisibles

Hery Rason s’est toutefois, limité à remettre en cause les priorités de l’État en arguant principalement sur la répartition du budget étatique. Il a ainsi, regretté la réduction du budget des secteurs sociaux et du système de lutte contre la corruption qui figurent, pourtant, en haut de tableau dans la liste des treize « Velirano ». Essayant, visiblement, d’exister au milieu de ses deux co-panélistes, il s’est parfois, perdu à expliquer et à justifier le rôle de la société civile dans le jeu politique.

Il a, néanmoins, été dit hier, que le faible taux de participation aux élections communales serait indicatif d’un manque « d’appropriation par la population de la politique étatique ». Rinah Rakotomanga, quant à elle, était là pour défendre les engagements présidentiels. Rârement mise en difficulté, ses tours de parole lui ont donné une large latitude pour marteler les arguments étatiques sur l’opportunité et la portée des « Velirano ».

« Le Président a été élu parce que la population a adhéré à sa Vision, à ses engagements », a répliqué Rinah Rakoto­manga, en ajoutant que le pouvoir dispose d’un mandat de cinq ans pour concrétiser les engagements présidentiels. Que les deadlines fixés pour la réalisation des projets comme la RN44 ou Tanà Masoandro seront respectés. En vieux roublard de la politique, la tâche d’Alain Andriamiseza était simple, casser les arguments étatiques.

Avec décontraction, étant parfois dans l’improvisation, Alain Andriamiseza a rebondi essentiellement, sur les propos de Rinah Rako­tomanga pour se lancer dans des tirades d’arguments pour dire que les Velirano sont inopportuns, qu’il y a d’autres priorités. Il n’a pas omis d’infliger quelques tacles à ses co-panelistes. Les angles d’attaque du représentant de l’opposition, par ailleurs, étaient prévisibles. Ce qui permettait à son principal vis-à-vis d’anticiper les coups et d’éviter d’être acculé dans les cordes.

Lorsque la parole a été ouverte à l’assistance, une seule question portait sur l’objectif du thème. Plusieurs, au sein du public, avaient déjà une position ferme et affirmée sur le sujet. La plupart des questions posées, dont certaines ont visiblement, été préparées à l’avance n’ont alors eu pour but que de bousculer la pané­liste issue des rangs du pouvoir. À l’issue de deux heures de débat, la question « qu’en est-il concrètement ?», reste sans réponse.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Les ..dictateurs ..Ravalos papa et maman …non le peuple Malgache n’a plus peur de vous
    Malgaches il faut fixer une date, se rassembler Place de l’Indépendance et organiser une grande manifestation publique
    avec des banderolles  » » LES RAVALOS EN PRISON » » à tzafy… que justice soit enfin …faite..et qu’ils nous rendent tout ce qu’ils nous ont volés ..
    Je dit bien les RAVALOS …Marco et Lalao…lolo … et que tout l’argent détourné …les milliards volés au pauvre peuple ….soit restitué …
    Peuple Malgache …n’oubliez pas que Marc Ravalomanana a été condamné par défaut aux travaux forcés à perpétuité pour meurtre et complicité de meurtre
    N’oubliez pas qu’il n’a jamais aimé son peuple .. il l’a méprisé … seul comptait son immense fortune …..et sa cupidité …de dictateur …son seul ami c’était ..Sylla .. pourquoi ????
    FAIT rarissime et d’une extrême gravité…
    Il a également fait tuer et fait emprisonné lâchement et sans aucun scupules tous ceux qui se sont mis en travers de sa route … tant hommes politiques que hommes d’affaires…
    Des prédateurs …et dictateurs .. sans scrupules….qui ont accumulés une fortune collossale sur le dos d’un pauvre peuple spolié … un peuple dans la misère …qu’il ont volé ….
    Un pauvre petit homme qui travaille dur.. très… très… très… dur … s’il vole un poulet pour la fête.. et pour nourrir sa petite famille se retrouve en prison pour des mois….. et sa famille se retrouve 4 amis…
    Alors que notre bon et brave dictateur ..le Marco .. le plus grand tueur et criminel de toute l’histoire de Madagascar se promène dans son lueux 4×4… cravatte rouge couleur du sang qu’il a fait versé …lunettes de soleil et sourir aux lèvres …
    HONTEUX …. nous sommes dans un pays démocratique …. et il faut faire valoir le droit et la justice… et lui faire signifier son jugement …ce qui n’a jamais été fait…
    Et… également poursuivre ces malfaisants du TIM prêts à tous les méfaits pour leur DADE leur papa du crime…
    Ces pauvres TIM et marthirs qui ne compennent rien mais qui sont prêts à tout.. même à donner leur vie ….pour le papa … le ..DADE….ils devraient se ressaissir … et réfléchir …
    Comment peuvent t’ils soutenir un dictateur plus de 100 fois criminel ….inadmissible !!!
    Ce TIM malsain et malveillant dirigé par l’ancien dictateur assassin est prêt à tout ….
    STOP … unissons nous …..
    Rappelons que brave et bon Marc devait s’acquitter de 330 milliards d’anciens francs malgaches d’arriérés d’impôts et d’amendes diverses.. qu’il n’a jamais payé grace à son ascention au pouvoir…avec laquelle il est devenu intouchable… et avec la complicité de tous les hauts fonctionnaires constipés jusqu’aux amygdale …. à ses pieds … à genoux … par crainte ..des représailles …du dictateur …..et …. parce qu’ils mettaient aussi … dans leur poche…allons ..voyons … et pourquoi pas..!..il faut savoir suivre le mauvais exemple …
    Papa dade ….Il s’est donc constitué un empire par la terreur .. notre Marco Ravalomanana…il était intouchable…volait et détournait tout l’argent des caisses de l’état … et, par synergie, sont aussi intouchables toutes les sociétés qui forment l’empire Tiko, jamais soumis à un quelconque contrôle fiscal et bénéficiant de toutes les exonérations possibles et imaginables en matière de douanes et d’impôts…. sa politique … on vole …on détourne , on encaisse …celui qui s’y oppose … tzafy ou accident de la route…
    Il a puisé dans les caisses de l’état à tout va et sans aucune retenue (son avion à 60 millions de dollars) etc…
    il à su utilisé une arme des plus terrible en faisant effectuer des contrôles financier chez tous ces concurrents et ennemis politiques ce qui était devenu.. une arme de dictature et de terrorisme d’Etat absolu..
    Si celà ne suffisait pas… un faux procès … la prison ou la mort … (toujours un accident )..
    Exemple …les prestigieuses Papeteries de Madagascar (Papmad) de Patrick Ratsimba Rajaonary que sont elles devenues …??? ..disparues pour toujours, à la suite d’un contrôle fiscal, car le groupe Tiko désirait investir dans ce secteur de la papeterie… et le brave monsieur contraint les a vendues quasiment pour le franc symbolique … sinon c’était la mort par accident ou à tzafy ….
    et tant d’autres comme ….Koba malagasy…la Savonnerie Tropicale, fleuron de l’industrie malgache depuis le retour de l’Indépendance …Jeannot Andrianjafy alias Jeannot Le Quartz, présent dans le secteur minier depuis plus de 40 ans….on a accusé son épouse de l’évasion » de «l’émeraude» de plus de 600 kg qui a été exposé à Hong Kong ….alors que ce diamant se trouverait aujourd’hui chez Marc RAVALO et sa LALAO..LOLO …puis le groupe minier ..Le Quartz a été fermés car le groupe Tiko a investi dans ce secteur minier…la société Alma .. Asa Làlana Malagasy.. RAVALO ..qui obtient tous les marchés du bitume sans appels d’offres et sans concurrence…(année 2002),.. la famille Ravalo s’associe au géant sud-africain Shoprite Holding et tout celà est payé avec les sous puisés dans les caisses de l état … les pauvres petits sous de millions de malgaches … qui vivent dans la pauvreté…sans soins …et dont les enfants meurent …sans pouvoir acheter une boîte de médicaments pour le bébé malade… LA HONTE ….pour ce couple de dictateur …les prestigieuses sociétés d’État qui ont fait la fierté de la révolution socialiste, sont passées entre les mains de la société Tiko. Il s’agit de : Somacodis, Sinpa, Sice….particularité interressante .. toutes les huiles faites par TIKO étaient exonéres de taxes …. pas les autres …tout ce qui appartenait à cravatte rouge était exonéré…il a tout fait au détriment d’un peuple qui se paupérisait d’année en année, gavé de promesses et d’espoir perdus ; de l’autre côté, une société agro-alimentaire dont le renon a dépassé les frontières de Madagascar prospère avec l’argent puisé dans les caisses de l’état avec la complicité de ???? vous les connaissez tous … (ces constipés jusqu’aux ..amygdale)
    Et tous ces miséreux du TIM qui n’auront même pas une patate douce en récompense ..et … qui se battent par idologie idiote .. pour ce criminel …en prison à tzafy également …
    Et Marco et Lalao..lolo en PRISON à tzafy à vie … à perpétuité …comme l’a dit le jugement ..
    Et surtout …. remettons au peuple tout l’argent volé par cravatte rouge … et avec cette immense fortune puisée dans les caisses d ‘état…. construisons des hôpitaux …. si madagascar est dans la misère … c’est faute à ces Ravalos .. les plus beaux immeubles, hôtels et résidences de TANA leurs appartiennent en nom propre ou sous le biais de socités civiles immobilières …. TOUT est à eux …et à l’étranger … pauvres malgaches .. si vous saviez ce qu’ils possèdent … inimaginable ….
    tout est chez eux … faisons leur vendre aussi leurs immences chocolateries en Afrique du SUD.. la honte ….la honte …. EN PRISON …EN PRISON…..à vie ….cravatte rouge..et Lalao..lolo
    …!!!! et …!! …Rassemblons nous ….
    CONCLUSIONS …. si l’état récupère TOUT mais TOUT l’argent volé par les Ravalos le pays va se remettre plus vite sur pied … avec cette immense fortune (des millions de dollars) on va pouvoir supprimer TOUTE la misère … construire plus vite des écoles et des hôpitaux … donnez des médicaments aux plus démunis …guérir et nourrir tous ces pauvres enfants tout maigres et décharnés ..et dont la mortalité est très élevée … soigner et loger gratuitement et correctement nos vieux et redonner de la dignité aux plus pauvres … construire des logements sociaux afin que plus personne ne dorme plus dans la rue … il faut que tous les enfants mangent enfin à leur faim …. distribuer des repas gratuit dans les écoles, supprimer la famine en offrant et en créant des centres de distribution de repas….BREF …éradiquer toute cette misère quotidienne que l’on cotoie chaque jour….
    A Madagasar plus personne ne doit avoir faim ….c’est possible ..mais Il faut REPRENDRE cette immense fortune volée à tout un peuple…
    Et Lalao..lolo ancienne Maire de notre tana … acquellement soupçonnée d’avoir encaissé à son profit quelques milliards…. durant son mandat à la Mairie…. depuis son élection les ordures se sont ammoncelés dans la capitale entraînant des épidémies graves… la misère s’est accentuée …l’eau potable est devenue rare … les sans abrits de plus en plus nombreux …l’insécurité et les agressions se sont multipliées par 10 …. UNE HONTE
    ..et que sont devenus les millions de dollars de l’aide internationale ????? .. eh bien … cherchez pas …ils sont dans la poche à maman lolo…
    Les 2 dictateurs ..rendez ce ….que vous avez volés à tout un peuple …que vous avez mis dans la misère ….pour que l’on retrouve enfin …notre dignité
    RASSEMBLONS NOUS ….!!!! …contre cravatte rouge …et lalao… lolo
    Et VOUS … bons et beaux GAZYS donnez moi votre avis .. soyez couragez .. ne parlez plus dans le vide …répondez moi … ne faîtes plus le caca dans la culotte …rien à craindre ….Les RAVALOS ne sont plus les maîtres ….
    Belle Louisette