Accueil » Economie » ÉNERGIE – Une nouvelle centrale thermique à Tana
A la une Economie

ÉNERGIE – Une nouvelle centrale thermique à Tana

Une nouvelle centrale thermique sera installée à Ambohimanambola.

Le problème d’approvisionnement en électricité dans le réseau interconnecté d’Antananarivo devrait être, bientôt résolu. Une nouvelle centrale thermique est en cours de construction à Ambohimanambola.

Vers la fin du délestage? La production d’électricité sur le réseau interconnecté d’Antananarivo (Ria) va augmenter. Une nouvelle centrale thermique est en cours de construction à Ambohi­manambola. Sa capacité de production est de 106 MW, selon le rapport du conseil des ministres qui s’est tenu, mercredi. Le problème d’approvisionnement en électricité sur le RIA devrait être résolu, une fois cette centrale thermique Wartsila, fonctionnelle. La Jirama ne devrait plus avoir recours au délestage, avec 106 MW supplémentaires. Le besoin du Ria de 260 MW, sera, largement, couvert. La capacité de production des centrales qui alimentent le RIA, atteindra plus de 400 MW s’il n’y a pas de problèmes d’approvisionnement en fioul et gasoil, de problème d’étiage, de pannes de matériel. La centrale hydroélectrique d’Andekaleka va produire 120 MW, une fois le quatrième groupe opérationnel.
La centrale thermique d’Ambohimanambola, pour­ra fournir jusqu’à 226 MW, lorsque les nouveaux groupes seront en marche. Fara­hantsana a une puissance de 26 MW. Mandraka produit 24 MW, et Sahanivotry, de 28 MW.

Par avion

Toutes ces productions devraient suffire pour couvrir les besoins du Ria. Si tout se déroule comme prévue, la centrale thermique Wartsila devrait être opérationnelle au mois de juin de cette année, au plus tard. Une partie des équipements nécessaires à la construction de cette centrale débarquera au port de Toamasina, d’ici la fin du mois. Notre source indique, cependant, qu’il n’est pas encore sûr que cette centrale thermique verra le jour à Ambohimanambola. « Nous rencontrons un problème de logistique. Le transport de ces équipements par voie terrestre n’est pas possible. Un seul groupe pèse 90 tonnes. Ils doivent être transportés par avion. Pourtant, l’avion qui devrait les acheminer jusqu’à Antananarivo n’est pas disponible », s’inquiète notre source. Il rajoute qu’à cause de ce problème, l’installation de cette centrale thermique Wartsila à Toamasina est envisagée.

 

2 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Salama, namako ô,
    Zany ndray izany no malaza. Hisy fanavaozana-dehibe ao amin’ny famatsiana herin’aratra. Impiry zay? Injato angamba ô? Tena amin’ny fo madio no hitenenana hoe: Tsara, mahavelompanantenana tokoa zany fikasana izany ary heverina tokoa fa hovoavaha ny olana (delestage). Zao anefa no ataovy ao antsaina ry Beloha isany a: « Raha tsy Jehovah no manao ny trano, dia miasa foana ny mpanao azy… » Salamo 127:1a. Ny tiana hiaviana dia matahora an’i Jehovah aloha, mibebaha amin’ny ratsy izay natao dia mifankatiava. Dia ho hitanareo ny vokany! Tsy vitan’ny vola ny fiainana! Dia aza mba vendrana ka rehefa misy ny olana (simba ny lalana – delestage – tsy fandriampahalemana – fidangan’ny vidimpiainana – be ny marary – be ny fanodikodinana fananambahoaka – snsnsns) vao mihetsika fa moa ve tsy efa haintsika ilay fitenenana hoe: « gouverner c’est prévoir ». Tsy ampianatra aho fa hanitsy hoe: amin’ny sehatra sasantsasany dia ny hoe: « il faut être proactif et non réactif » izany hoe alohan’ny hiavian’ny tsy mety dia mihetseha! Fa tsy hanao hoe: « raha nampoiziko fa ho may ny trano efa nafindrako ny harmonium! » Tsy mampme zany fa mampalahelo. Zao amin’ny orambe izao vao « mihazakazaka » manao ny lalana. Misy manoha riana ao Prezida, fa tandremo
    Mahereza e!