Accueil » Social » CYCLONE – Cheneso plonge le Nord-Est dans la détresse
Social

CYCLONE – Cheneso plonge le Nord-Est dans la détresse

Nombreux endroits restent inondés.

La forte tempête tropicale enregistre les premiers bilans. Tandis qu’un enfant est porté disparu à Antsiranana II, à Maroantsetra des milliers de personnes sont sinistrées pendant les intempéries.

Depuis Sambava vers Antalaha, passant par Maroantsetra, Cheneso engendre des dégâts matériels et des cases inondées. Dans le point de situation du 19 janvier à 16h, le BNRGC fait état de deux
mille cent quatre-vingt-douze personnes sinistrées dans les régions Analanjirofo et Diana. Des centaines de personnes ont été déplacées suite à l’augmentation du niveau de l’eau dans leur habitations Le BNGRC estime que deux cent quatorze personnes ont été déplacées sur soixante-douze ménages.
Les sinistrés sont abrités dans les sites de Medair et du CSB Ambina­nitelo Maroantsetra. En effet, quatre communes dans le district de Maroantsetra sont les plus touchées. Il s’agit des communes d’Ambinanitelo, Antakotako, Andranofotsy, Ambanizana, dont dix fokontany. Le fokontany Ivato enregistre le plus de sinistrés avec près de quatre cent dix. Sept cent trente ménages sont déclarés sinistrés et sept cent rente cases ont été inondées. Parmi les cases inondées, une école et une dizaine de maisons. Dans la région Diana, un garçon de 10 ans est porté disparu suite à un naufrage. Une personne portée disparue. Selon l’explication du DG BNGRC, des personnes se sont aventurées en mer dans la région Diana. Seule une d’entre elles reste introuvable jusqu’à hier.

Diminution en intensité

Dans le district d’Antalaha, la population vivant en zone basse se réfugie dans des endroits sécurisés après que leurs habitations soient envahies par l’eau. Parallèlement, à Ambalamanasy Andapa, certains habitants ont quitté leurs maisons avec quelques affaires suite à une inondation.
Vers 15h hier, le centre de la forte tempête tropicale est positionné à Befandriana Nord. Tandis que la tempête tropicale continue de s’enfoncer à l’intérieur des terres, elle perd de plus en plus de force. Elle apporte avec elle un vent moyen de 50km/h et une rafale de vent de 60km/h. Cheneso se déplace vers le Sud-Ouest par 15km/h. Toutefois, les précipitations restent de plus en plus abondantes dans les régions Sofia, Boeny, Vatovavy Fitovinany et Analamanga. Ces dernières sont placées en alerte bleue. Il s’agit de 50 à 100 mm/h jusqu’à dimanche. Le risque d’inondation généralisée est encore à prendre en compte. Les nouvelles tendances de données analysées par la météo, une possibilité de sortie en mer du résidu de Cheneso sera prévue pour la semaine prochaine. Deux scénarios possibles ont été évoqués. Cheneso pourrait être dissout pendant son déplacement, selon le premier scénario. La seconde hypothèse prévoit une probable sortie en mer du côté de la région Menabe.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter