Culture

Mode – Raleva entretient l’ « Énigme »

À chaque défilé, Raleva met un point d’honneur  sur la scénographie pour valoriser ses créations.

Les répétitions du défilé « Énigme » de Raleva ont débuté le dimanche 19 janvier à son domicile à Itaosy. L’équipe, qui travaille sur ce « show » prévu se tenir au no comment bar à Isoraka le jeudi 13 février prochain, promet un spectacle hors du commun.

Pendant la soirée « Talons aiguilles » prévue se tenir le jeudi 13 février prochain au no comment bar à Isoraka, dix professionnels assureront la présentation de « Énigme », la nouvelle collection du styliste Raleva. Les répétitions ont commencé, hier dimanche 19 janvier au domicile du styliste à Itaosy, afin d’offrir un défilé spectaculaire. « La scénographie contribue à valoriser les nouveaux produits lors d’un défilé. L’endroit, les mannequins, et la manière de présenter la collection aident les gens à se souvenir de chaque modèle présenté. Ce sera l’occasion pour montrer au grand public ce que nous avons concocté depuis quelques années, parce que nous sommes un collectif qui aime surprendre. On vous promet du show extraordinaire, bien travaillé. C’est la raison pour laquelle on travaille d’arrache-pied là-dessus », explique Raleva.

Treize silhouettes composent cette nouvelle collection destinée pour hommes et femmes. Trois tableaux énigmatiques alimenteront le mystère de cette nouvelle collection. Des mannequins bien formés incarneront des personnages différents qui feront rêver l’assistance, le temps d’un défilé de mode. « Ce sera une soirée et un défilé pas comme les autres. J’incite les femmes à porter leurs talons aiguilles sur lesquels elles dépensent une petite fortune et que les occasions de les sortir manquent. Ce sera le dress-code pour cette soirée glamour. Cette nouvelle collection met en valeur la sensibilité de l’homme par rapport aux matières que j’utilise. Elle a été créée à l’occasion de la Journée internationale de l’homme, le 26 novembre. Et les talons aiguilles apporteront une autre dimension à cette soirée », ajoute Raleva.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter