A la une Economie

Autosuffisance alimentaire – Les Arabes investissent au Bas Mangoky

Les Arabes aménageront 60 000ha à avec comme objectif d’atteindre l’autosuffisance alimentaire.

Un important groupe arabe prévoit d’exploiter une importante surface cultivable dans le Bas Mangoky, dans la région Sud-Ouest. Un mémorandum d’entente a déjà été signé.

Grandes exploitations. Le ministère de l’Agriculture de l’élevage et de la pêche fait savoir que le groupe « Elite Agro LLC », sis à Abu Dhabi, Emiratsarabes Unis entre en partenariat avec l’État malgache. La société arabe fondée en 2010 est indiquée être la principale entreprise agricole des Emiratsa arabes Unis avec des activités d’exploitations agricoles intégrées à grande échelle. Le groupe est ainsi accordé à exploiter 60 000ha de surfaces cultivables dans le Bas Mangoky, dans la région Sud-Ouest.

« Afin d’atteindre l’autosuffisance alimentaire, le ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche s’est engagé en partenariat avec le groupe Elite Agro LLC. Le Mémorandum d’entente souligne que l’exploitation concerne 60 000ha de terrain dans le Bas Mangoky et il y est attendu la production annuelle de 350 000t de riz, 200 000t de maïs, 150 000t de blé, 300 000t de soja, 20 000t de pois de cap et 30 000t d’arachide », détaille le communiqué du ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche. La contribution de l’État malgache est relative à « la mise à disposition » du terrain sous forme de « prêt » et le groupe Elite Agro LLC se charge de l’aménagement, de la culture proprement dite qui pourvoirait des milliers d’emplois. « Les productions seront achetées par l’État à moindre coût, et, pour approvisionner le marché local, et, en vue d’une exportation. Il est à souligner que le projet sera dans un premier temps en essai pendant une année, avant de signer un contrat définitif », relate encore le communiqué.

Périmètre moderne
Les 60 000ha mis à disposition au groupe arabe sont indiqués par le ministre de l’Agriculture, Lucien Ranarivelo, être à part les 10 000ha récemment aménagés avec la Banque africaine de développement (BAD). « C’est un terrain inexploité où il n’y a encore aucune activité. Et il n’est pas question de location » précise-t-il. La plaine du Bas Mangoky, présenterait quelques 100 000ha de surfaces aménageables. 11 000 ha ont été aménagés durant la première république et le périmètre Bas Mangoky est indiqué être l’un des périmètres les plus modernes en Afrique avant 2002.

La plaine du Bas Mangoky, s’étend du district de Morombe, de Tanandava Station, Ambahikily jusqu’à la commune de Mahebo, au Nord –Ouest. Les Arabes apportéront les semences, tout le matériel et les équipements, paieront le salaire des employés. Le partenariat avec les Arabes débute au moment où le projet a été accordé en Conseil des ministres le 16 janvier dernier.