Accueil » A la une » Événement -L’ADN affiche son courage et sa détermination pour le changement
A la une Actualités Politique

Événement -L’ADN affiche son courage et sa détermination pour le changement

La formation politique libérale a tenu sa dernière réunion politique de l’année, à Ankorondrano, samedi. L’occasion pour le parti conduit par Edgard Razafindravahy d’affirmer son courage pour impulser le changement dans la société et dans la pratique politique.

Déterminé. Le parti Arche de la nation – Antoka sy dinan’ny Nosy (ADN), a tenu sa dernière réunion politique de l’année, au dôme RTA, Ankorondrano, samedi. Un rendez-vous qui a vu la participation des chefs de file régionaux de la formation libérale démocrate et des militants résidant à Antananarivo.
En un peu plus d’une année d’existence, le parti ADN a fait du chemin, avec 15 régions visitées par la délégation conduite par Edgard Razafindravahy, chef de file national, et au moins, autant de branches régionales qui se sont constituées. Le rendez-vous de samedi, a été, entre autres, l’occasion de faire le bilan du parcours de la formation politique durant cette année qui arrive à terme.

Edgard Razafindravahy, chef de file de l’ADN, déterminé à aller de l’avant dans la conduite du changement.
Edgard Razafindravahy, chef de file de l’ADN, déterminé à aller de l’avant dans la conduite du changement.

Outre la dynamique positive du parti sur la scène nationale, l’acquisition de galons internationaux, avec son intégration comme membre part entière de la fédération mondiale des formations politiques libérales, avec le soutien actif du parti Venstre qui est au pouvoir au Danemark, est aussi, l’un des moments forts de l’année 2016, du parti ADN. « Rares sont les partis politiques qui ont osé proposer un contrat social, apporter des garanties à ses compatriotes, mais aussi, à faire pareil sur la scène internationale », a déclaré Edgard Razafindranvahy, dans son allocution.
« Cela prouve que nous avons du courage. Que nous avons des valeurs que nous osons défendre et partager avec nos compatriotes. C’est ce qu’il y a de plus important », a ajouté le chef de file national du parti ADN. Dans sa prise de parole au dôme RTA, Ankorondrano, Edgard Razafindravahy, a justement, mis l’accent sur ce courage, cette volonté et cette détermination de continuer à partager les valeurs de la formation libérale qui consiste à lutter pour le bien-être et l’émancipation de tout un chacun.

L’ADN s’est réunie pour une séance de bilan mais aussi de partage avec son chef de file national.
L’ADN s’est réunie pour une séance de bilan mais aussi de partage avec son chef de file national.

Changement et refondation
« Tant que Dieu m’en donnera la force, je m’armerai toujours de courage et ne reculerai devant rien pour convaincre mes proches, mon entourage, mes collaborateurs, mes concitoyens », a soutenu l’ancien candidat à l’élection présidentielle. Une candidature, justement, qui selon lui, prouve ce courage de trancher avec les pratiques et les acteurs politiques de tout bord qui n’ont fait qu’enfoncer le pays et ses habitants dans le marasme de la pauvreté.
Le changement de la classe dirigeante, mais aussi, une refondation du système étatique pour parvenir à l’émancipation et le bien-être de tout un chacun, est, également, l’une des lignes que défend le parti ADN. « Ce sont toujours les mêmes politiciens qui se sont succédé au pouvoir. On ne peut plus compter sur eux, plus aucun d’eux ne peut libérer Madagascar du joug de la pauvreté. Il faut avoir le courage de dire qu’ils ne font qu’un, qu’ils soient au pouvoir, ou dans l’opposition », affirme le chef de file national du parti libéral.
Un courage que l’Arche de la nation a, également, démontré en soutenant la nécessité d’une refonte du système étatique pour passer de l’Etat unitaire à un Etat fédéral. Un fédéralisme qui sera aménagé pour être approprié à la Grande île. « Contrairement à ce que certaines mafias politiques veulent faire croire, un système fédéral ne conduira pas à des conflits inter-ethniques », soutient Edgard Razafindravahy.

Le dernier samedi de formation de l’ADN pour 2016 a réuni tous les dirigeants régionaux du parti à Ankorondrano
Le dernier samedi de formation de l’ADN pour 2016 a réuni tous les dirigeants régionaux du parti à Ankorondrano

Durant sa prise de parole devant les chefs de file régionaux et militants du parti ADN, à Antananarivo, samedi, l’ancien candidat à la présidentielle a, ainsi, rappelé que « c’est ce courage qui rassemble ici, c’est ce courage qui nous lie ». Les membres de la formation libérale qui ont rempli le dôme RTA, Ankorondrano, qui ont scandé à l’unisson leur courage et leur détermination « à affirmer la conviction et les valeurs qu’ils défendent et que défendent le parti ADN », et à ne pas tarir d’effort pour convaincre leurs proches, leurs compatriotes à y adhérer. Le courage et la détermination du parti libéral à amener le changement sur la scène politique dans la société ont été réaffirmés, samedi.

Texte : Garry Fabrice Ranaivoson
Photos : MAMY MAËL

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter