Accueil » Sport » TENNIS DE TABLE – Jeux des îles – Huit pongistes iront en stage en Chine
Sport

TENNIS DE TABLE – Jeux des îles – Huit pongistes iront en stage en Chine

Le champion d’Analamanga en titre, Luciano Randrianatondro fera le voyage  en Chine.

Dans le cadre de la coopération sino-malgache, huit jeunes pongistes bénéficieront de quatre mois de stage en Chine l’an prochain en vue de leur préparation aux Jeux des Iles.

Préparation à l’extérieur. Grâce à la coopération bilatérale sino-malgache, huit jeunes pongistes, dont cinq garçons et trois filles, bénéficieront d’un stage de quatre mois à partir du mois de mai en Chine afin de se préparer à la 11e édition des Jeux des Iles de l’océan Indien (JIOI) sur le sol malgache, en 2023. Quatre disciplines auront des représentants à ce stage ,en l’occurrence l’athlétisme, l’haltérophilie, le tennis de table et le badminton.

«Le stage est dédié aux jeunes selon la recommandation du pays d’accueil et nous, la fédération, avons sélectionné les joueurs suivant le dernier classement national à l’issue du critérium national. Et l’uni­que place pour le technicien a été logiquement attribuée au coach qui a consacré plus de temps à l’encadrement des jeunes», clarifie le président de la Fédération malgache de tennis de table, Jean Herley Ambinintsoarivelo. En 2019, la FMTT a déjà bénéficié de ce stage en Chine en deux vagues, dix-huit pongistes puis six autres pour la deuxième vague. «Il ne faut pas s’inquiéter sur la sélection pour les JIOI, car il y a des joueurs qui ne feront pas le voyage en Chine, mais qui méritent de former l’équipe nationale» précisé-t-il.

Priorisation des jeunes

“C’est à la direction techni­que nationale de détecter, sélectionner et former l’équipe nationale en vue des Jeux des Iles”, conclut-il. Les cinq joueurs dans la liste sont, entre autres, Henri Rinaud Lefitriniaina, classé 2e national, médaillé d’argent aux JIOI en 2019 et médaillé d’or aux Jeux de la CJSOI 2016; n autre habitué dans la sélection, Luciano Randrianatondro, 3e national, médaillé d’argent aux JIOI 2019 et médaillé d’or en double aux Jeux de la CJSOI en 2016, Rhandy Rakotondra­zaka, 4e national, champion de Madagas­car minime et sélectionné pour les Jeux de la CJSOI 2022; Mamy Riva Rakoto­arisoa, 8e national, champion national chez les cadets et membre de l’équipe nationale pour les Jeux de la CJSOI; et Narindra Rajoelini­rina, 7e national et champion national junior. Les trois filles sont ,quant à elles, Mahenika Fitia Rasoanirainy, 4e nationale et 1e chez les juniores; Ranto Océane Rakotondra­zaka, 5e nationale et vice-championne de Madagascar 2020; et Rojo Razafiarisoa, 6e nationale et médaillée d’argent par équipe aux Jeux de la CJSOI en 2018.

Et le coach qui bénéficiera du stage sera Michel Razafin­drazaka. Toujours en vue des Jeux des Iles, la fédération envisage de solliciter les mains fortes des expatriés à l’instar des iles voisines. «L’inté­gra­tion des expatriés dans la sélection dépend de plusieurs critères et paramètres, dont leur disponibilité et leur performance… Nos pongistes sont déjà à la hauteur de ceux des autres iles… et, en renforçant les locaux par les expatriés, nous pourrons espérer de meilleurs résultats qu’en 2019», souligne le directeur technique national, Tahiry Rakotoarisoa. Lors des Jeux de Maurice en 2019, Madagascar a engrangé cinq médailles dont une d’or en double messieurs, deux d’argent en équipe hommes et double mixte, et deux de bronze en simple homme et équipe dames. Après des mois de report, le premier regroupement pour les locaux est prévu au mois de janvier,

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter