Accueil » Economie » ENTREPRENEURIAT – Un laboratoire pour booster la créativité des jeunes
Economie

ENTREPRENEURIAT – Un laboratoire pour booster la créativité des jeunes

Présentation du laboratoire du Youth Innovation Lab.

Un laboratoire d’Innovation entrepreneurial vert et bleu ouvre ses portes, dans la région d’Analamanga. Il accueille les jeunes avec des créativités.

Une opportunité à saisir. Les jeunes avec des idées entrepreneuriales sont les bienvenus au Youth innovation Lab (YIL) à Anjahana Marohoho. L’organisation non gouvernementale (ONG) Youth First a initié ce laboratoire d’innovation entrepreneurial, mis en place avec l’appui technique et financier du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), pour soutenir la créativité des jeunes.

«Les résultats des enquêtes que nous avons réalisées ont révélé que les jeunes entrepreneurs font face à de nombreux problèmes dans la réalisation de leur projet, notamment, le manque de moyen, la difficulté d’accès au financement, l’inexistence de document de cadrage.», indique Narindra Andriamiarana, Head of program par intérim de l’ONG Youth first, hier, lors de la cérémonie d’inauguration de ce laboratoire à Marohoho.

L’YIL fournira des outils, des technologies, des méthodologies et des expertises qui vont permettre d’aider les jeunes et les acteurs œuvrant dans la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, à identifier, à sélectionner, à prototyper et à soutenir des idées innovantes et créatrices de valeurs. Il dispose, entre autres, du matériel pour la production d’huile essentielle, la transformation du café et du cacao, ou encore, d’étuve pour le prétraitement du séchage des fruits. Le YIL fournira, également, un espace de prototypage, un bureau pour le travail individuel, une bibliothèque d’idées, une espace de documentation, un OBEYA Room ainsi que des ateliers de renforcement de capacité à l’endroit des jeunes. La semaine prochaine, YIL offrira des formations gratuites, dont des formations sur la gestion d’une entreprise, et sur la promotion des chaines de valeur. Ce sera, par ailleurs, une opportunité de réseautage avec les professionnels et experts.

De nombreux jeunes se lancent dans l’économie bleue et verte à Madagascar. Youth first vise à appuyer ces jeunes entrepreneurs et les entreprises du secteur informel à se relever économiquement, à améliorer leur modèle économique, à accéder au marché en les accompagnant techniquement.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter